[VIDÉO] Le volatile viendrait de Madagascar (actualisé) :

Un flamant rose aperçu à l'Hermitage, une première depuis 15 ans


Publié / Actualisé
Incroyable mais vrai : un flamant rose a fait le show sur la plage de l'Hermitage ce jeudi 25 février 2021. Une première depuis 15 ans. La Société d'études ornithologiques de La Réunion (SEOR) confirme cette observation, un fait "rare et exceptionnel", et indique qu'il pourrait s'agir d'un flamant rose nain de Madagascar. Une espèce qui ne migre pas mais qui peut voler sur de longues distances. Le volatile se serait donc perdu. La SEOR le surveille de loin pour s'assurer qu'il s'alimente correctement et appelle la population à ne pas harceler l'animal. (Photo : capture écran Instagram/Brezpro)
Incroyable mais vrai : un flamant rose a fait le show sur la plage de l'Hermitage ce jeudi 25 février 2021. Une première depuis 15 ans. La Société d'études ornithologiques de La Réunion (SEOR) confirme cette observation, un fait "rare et exceptionnel", et indique qu'il pourrait s'agir d'un flamant rose nain de Madagascar. Une espèce qui ne migre pas mais qui peut voler sur de longues distances. Le volatile se serait donc perdu. La SEOR le surveille de loin pour s'assurer qu'il s'alimente correctement et appelle la population à ne pas harceler l'animal. (Photo : capture écran Instagram/Brezpro)

Un flamant rose les pieds dans le lagon... C'est le spectacle plus qu'insolite auquel ont eu droit les plagistes de l'Hermitage ce jeudi 25 février. Selon François-Xavier Couzi, directeur de la SEOR, il paraissait "apeuré" et s'envole dès que les gens s'approchent. A 13h, il a d'ailleurs été aperçu sur la plage de Saint-Leu, preuve que le volatile se déplace vite.

Selon les dernières informations de la SEOR, il pourrait s'agir d'un flamant "nain", une espèce qui ne migre pas. L'animal n'est pas marqué et n'appartiendrait donc pas à un parc zoologique. Il pourrait venir de Madagascar, et s'être perdu en volant un peu trop loin... Les conditions météos pourraient être la cause de ce déroutage, notamment après le passage du cyclone Guambe dans le canal du Mozambique.

"Pour l'instant on le laisse vivre sa vie, découvrir les plages de l'île... mais on va surveiller à distance qu'il s'alimente correctement, ce qui ne sera peut-être pas évident dans les lagons" explique François-Xavier Couzi. Si le fait d'être égaré ne le condamne pas en soi, il faudra cependant que l'oiseau récupère ce qu'il faut en énergie pour repartir.

- Deuxième apparition de flamant rose à La Réunion -

Cette observation est une première en 15 ans. Deux observations de flamants ont été faites dans l'histoire de La Réunion, selon la SEOR et la première remonte à 2006. Voir un nouveau flamant rose en 2021 est un fait "rare et exceptionnel" pour le directeur de la société d'études ornithos.

La SEOR appelle la population à ne pas harceler l'animal et respecter une certaine distance. "Nous allons faire attention à ce qu'il ne subisse pas trop de perturbations. Si nous sentons le flamant rose en détresse, nous interviendrons pour le prendre en charge et lui administrer des soins", assure François-Xavier Couzi.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

La.legende, Posté
D'apres la.legende, le flamand rose s'est perdu en observant la demi route NRL.
Alex, Posté
Pour être plus précis, il est arrivé depuis mercredi 24 car je l'ai croisé au dessus du viaduc de la NRL en direction du Port.
Appartenance, Posté
A qui appartient ce flamand. A la Réunion ? Non.A Madagascar ? Non Sans doute à la France alors.
Alphonse in the dark, Posté
Un précédent en 2006 ! Mais des bas de plafond l'on tué à coup de bâton !