Curiosité :

Le Port : un premier dôme pour stocker la biomasse d'Albioma


Publié / Actualisé
Certain.e.s Portois.es s'interrogent car l'horizon du port-est a quelque peu changé ces derniers temps. Un gros dôme blanc a fait son apparition. Il s'agit en fait de zones de stockage pour accueillir la biomasse importée par l'entreprise Albioma, chargée de la conversation énergétique de la centrale de Bois Rouge. (Photo : modélisation 3D Albioma)
Certain.e.s Portois.es s'interrogent car l'horizon du port-est a quelque peu changé ces derniers temps. Un gros dôme blanc a fait son apparition. Il s'agit en fait de zones de stockage pour accueillir la biomasse importée par l'entreprise Albioma, chargée de la conversation énergétique de la centrale de Bois Rouge. (Photo : modélisation 3D Albioma)

Pour rappel, la biomasse en question sera importée des Etats-Unis. Il s'agit de bois transformé en "granulés", appelés "pellets". Ceux-ci seront stockés dans deux dômes de 9.500 m3 installés sur le site de Bois Rouge, et dans quatre dômes deux par centrale, au Port pour une capacité de 45.000 m3 de stockage en tout.

A l'horizon 2023, la centrale thermique de Bois Rouge doit passer au 100% biomasse pour abandonner le charbon. Celle du Gol devrait aussi être convertie par la suite. L'entreprise Albioma, en charge de cette conversion, va importer près de 70% de cette biomasse des Etats-Unis.

Lire aussi - La centrale de Bois Rouge va massivement importer du bois des Etats-Unis

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Abs, Posté
Absurdité !!
Thomas, Posté
Quel est le bilan carbone de cette opération '
Band ekolo bobo, Posté
Parler de conversion pour réduire le rejet de CO2, et importer du bois depuis les États-Unis par bateau, quel absurdité écologique. Et tout sa fera l objet de révision de prix dès que le frèt augmentera. Surtout que c'est une filiale du groupe qui gère le bois.Une vrai privatisation de l énergie à la réunion avec la bénédiction des décideurs. Et sa nous parle de souveraineté énergétique.