Retrouvée enchevêtrée dans les filets de baignade :

Boucan Canot : l'éléphante de mer est morte noyée


Publié / Actualisé
C'est une bien triste nouvelle qu'annonce Globice ce mercredi 12 janvier 2022 : l'éléphante de mer a été retrouvée morte à Boucan Canot. L'association indique que l'animal est décédé par noyade, enchevêtré dans les filets de protection de la baignade. Une nécropsie va être effectuée pour savoir si l'éléphante souffrait d'une pathologie. Elle était surveillée depuis son sauvetage à la Grande Chaloupe le 26 décembre dernier. (Photo Globice)
C'est une bien triste nouvelle qu'annonce Globice ce mercredi 12 janvier 2022 : l'éléphante de mer a été retrouvée morte à Boucan Canot. L'association indique que l'animal est décédé par noyade, enchevêtré dans les filets de protection de la baignade. Une nécropsie va être effectuée pour savoir si l'éléphante souffrait d'une pathologie. Elle était surveillée depuis son sauvetage à la Grande Chaloupe le 26 décembre dernier. (Photo Globice)

Globice annonce à regret le décès de l'éléphante de mer, dont la venue sur nos côtes était particulièrement suivie par toute La Réunion. C'est vers 9h30 que les maîtres nageurs sauveteurs ont constaté "la mort par noyade" de l'éléphante de mer. L'animal était alors "enchevêtré dans les filets de protection de la baignade à Boucan-Canot" indique l'association.

L'éléphante de mer était surveillée par le réseau échouage de Globice depuis le 26 décembre dernier, lors de son sauvetage à la Grande Chaloupe, où elle avait été retrouvée coincée et déshydratée entre deux rochers. Les bénévoles se sont mobilisés durant une quinzaine de jours. Par la suite elle avait été aperçue et surveillée de près au port de La Possession. Malgré cela, l'animal "n'aura pas survécu à sa présence dans un milieu fortement anthropisé" regrette l'association dans son communiqué.

Lire aussi - L'éléphante de mer a quitté le port de La Possession
Lire aussi - L'éléphante de mer est encore dans les eaux réunionnaises

A ce stade, aucune maladie particulière n'a été détectée mais une nécropsie va être réalisée "pour permettre de préciser ce diagnostic et identifier si l’animal était affaibli par une quelconque pathologie" ajoute Globice qui explique aussi son choix de ne pas intervenir directement auprès de l'éléphante de mer. Son transfert "vers un site de soin isolé aurait constitué des risques importants lors des manipulations". Il aurait "nécessité deux anesthésies (en plus de celle réalisée pour l’extraction de l’hameçon) potentiellement dangereuses pour l’animal".

Ce dimanche 9 janvier, l'animal a en effet été retrouvé vers la plage de Cap Homard avec un hameçon dans la bouche et un autre dans l'oesophage. Les vétérinaires étaient intervenus afin de le secourir.

Lire aussi - L'hameçon a été retiré de sa bouche, Bibi se repose
Lire aussi - L'éléphante de mer Bibi va bien et se repose

La mise en bassin de l'éléphante de mer "aurait également été inadaptée à ses besoins et n’aurait pu garantir un meilleur recouvrement. Ses plus grandes chances de regagner son habitat restaient en milieu sauvage d’où les efforts collectifs pour le maintenir aussi tranquille que possible en dehors de toute installation" indique Globice.

Manifestement émue, l'association ajoute : "cette fin tragique illustre la difficulté pour les animaux de survivre sur un littoral fortement artificialisé où leurs besoins essentiels de repos, de déplacement et de nourrissage peuvent difficilement être assouvis". Globice appelle à se "responsabiliser collectivement sur l’empreinte de nos activités humaines dont l’essor laisse peu de chances aux autres espèces de vivre leur vie, tout simplement, menaçant à terme la bonne santé des écosystèmes dont nous dépendons également de façon vitale".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

8 Commentaire(s)

Alain, Posté
Oui THOR, je te confirme que tu n'es pas représentant de tous les réunionnais....et heureusement!Content de savoir qu'il t'arrive parfois de pleurer même si dans tes post on voit plus de bave que de larmes...
THOR, Posté
Bon je préfère pleurer sur les humains qui souffrent de faim, de tortures ou d'actes de guerre......dans le journal d'Antenne Réunion du soir après avoir dit "que cette histoire a tenu en haleine TOUS les réunionnais" juste après il passe un reportage qui met également en haleine la Réunion " " pénurie de consoles PS 5 à la Réunion".......monde de fous....
Bibi, depuis son pc !, Posté
C'est quoi l'idée du" depuis son mobile " dans les pseudos !Balec non '
LOD, Posté
C'est affligeant :( La Réunion, 3ème lieu dans le monde où la nature souffre le plus, au point de ne pas avoir le temps de se renouveler ! #EmpreinteÉcologiquehttps://data.footprintnetwork.org/'_ga=2.31071158.8...#/https://climate.selectra.com/fr/empreinte-carbone/pays-pollueurs
Dauphine, Posté
Son heure était venu, et avec sa ont a vu les divers obstacles rencontrés par ces animaux marins près de nos côtes qui son loin d'être idéal pour le milieu marin. Il faudrait penser à revoir les réglementations en place. Pauvre animal elle aura souffert ici coincé puis hameconné et pris au piège des filets comme un saucisson.
Faut demander , Posté
Mais il y a le sanctuaire des baleines non ' avec la nouvelle nrl il y avait un bateau financé par la région pour suivre tout cala non' Il en est où ce bateau
Bibi , depuis son mobile , Posté
Elle en a perdu son surnom en mourrant ...et redevient un animal " l éléphante de mer "
Sans voix , depuis son mobile , Posté
Tout ça ... pour une mort affreuse . Pauvre bête ... soignée , protégée , surveillée .... pour finalement mourir enchevêtrée ds des filets ....ces filets sont par nature contre nature à mon sens . Ca c est un aurre debat . Pauvre animal .