Fête de la musique :

Saint-Pierre : Le Kerveguen vous propose une soirée musicale en ligne


Publié / Actualisé
37 jours que le déconfinement a été prononcé, chacun retrouve sa liberté petit à petit, et les activités reprennent progressivement. Le dimanche 21 juin, Le Kerveguen, salle des fêtes de Saint-Pierre vous invite à vivre une fête de la musique malgré le virus qui rode encore. Une soirée en direct sur Réunion La Première, à partir de 20h. " Plusieurs artistes amateurs et professionnels ont répondu à l'invitation de la scène du Kerveguen impatients de vous faire jouer, chanter et danser dans la kaz au rythme de leur passion " indique la ville de Saint-Pierre dans un communiqué que nous publions ci-contre
37 jours que le déconfinement a été prononcé, chacun retrouve sa liberté petit à petit, et les activités reprennent progressivement. Le dimanche 21 juin, Le Kerveguen, salle des fêtes de Saint-Pierre vous invite à vivre une fête de la musique malgré le virus qui rode encore. Une soirée en direct sur Réunion La Première, à partir de 20h. " Plusieurs artistes amateurs et professionnels ont répondu à l'invitation de la scène du Kerveguen impatients de vous faire jouer, chanter et danser dans la kaz au rythme de leur passion " indique la ville de Saint-Pierre dans un communiqué que nous publions ci-contre

Au programme :

• Association Lékol Misik Trad :

Batas, congas, djembé, rouler, sati, kayamb, sabar seront percutés par des mains d’enfants des quartiers de Saint-Pierre pour conjuguer en rythme une gerbe de sonorités africaines afro-cubaines et maloya. Une résonance rendue possible grâce aux professeurs de Lékol misik trad : un pari fou de transmettre à des enfants de sept à douze ans au pied de leurs immeubles non seulement le virus de la musique mais aussi de leur faire découvrir son universalité et de les relier à notre histoire métisse : transmission, tradition, partage.

• Ecole Municipale de Musique :

Une composition texte et musique pour ne pas oublier les épreuves que l’humanité vient de traverser. Une création inédite en mode confiné de l’Ecole Municipale de Musique de Saint- Pierre : sa section technique vocale qui vous fait découvrir les voix adolescentes de 4 de ces élèves soulignées par l’accompagnement instrumental des professeurs de l’école. Un message adressé à tous ceux qui nous ont protégés par leur engagement, leur détermination et leur dévouement. A tous ceux qui continuent à le faire : n’oublions pas avec " nos cœurs à la cause. "

Le projet de composition de la chanson " nos cœurs à la cause " est né pendant le confinement Il a été rendu possible par la mobilisation d’un élève de la chorale adulte auteur du texte, de 4 élèves adolescentes de la section technique vocale, des musiciens professeurs de l’école et des techniciens de la salle de musique actuelle le Kerveguen. Un travail collaboratif engagé au plus fort de la crise dans un esprit de partage, de solidarité et du plaisir de faire de la musique virus bienfaiteur

Cette création est la voix que nos élèves et professeurs ont témoigné à tous ceux qui ont œuvré à nous garder en vie malgré la soudaineté et la sombre agitation mondiale provoquées par cette pandémie.

Et c’est d’un commun accord solidaire que les participants ont décidé d’offrir les fruits de cette chanson à l’association solidarité sainte Thérèse qui œuvre bénévolement les 365 jours de chaque année auprès des plus démunis de notre commune : partage et transmission.

• Mélozikos :

Larg pa le mouv pour vibrer avec le groupe Mélozikos né dans le sud sauvage, une bande de copains du lycée qui groove jazz et maloya sans retenue. Vainqueurs du Son du Bahut régional 2020, ils ont su faire passer leurs émotions et rassembler les voix : partage.

• Alexandra Mussard :

Sa musique électro acoustique accompagne ses textes en français et en anglais sur les thèmes de l’amour, du courage, du doute ou de l’espoir divinement magnifié par la voix d’Alexandra Mussard. Son dernier album " i’m still here " traverse les frontières et joue la carte de la modernité par l’usage des réseaux sociaux et des plateformes de diffusions numériques. Une artiste saint-pierroise bien ancrée dans son temps qui vous fera rêver : partage.

• Projet " Kom ou " (Olivier Araste et ses fils : Marie-Claude Lambert et ses enfants)

Olivier Araste et Marie-Claude Lambert (fille de Gramoun Lélé, leader du groupe Votia) nous font découvrir des créations musicales joliment épicées avec leurs enfants pendant le confinement. Faites de la musique dans la kaz renoue les liens familiaux en nous faisant voyager au cœur de nos traditions pour mieux en saisir l’essentiel. Un moment de simplicité de tendresse conté par le leader du groupe Lindigo comme la couleur de notre terre " quand tu sais d’où tu viens tu sais où tu vas " et le monde est à toi, kom ou qui nous regarde sur réunion première : transmission, tradition partage.

• An Dalonaz (Frédéric Joron et Thierry Gauliris)

Avec Thierry et Fréderic laissez-vous chanter jusqu’au bout de la nuit et revisitons plus de 35 ans de carrière de deux monuments de la musique pays. En famille chantons et dansons sur Inn ti manzel, Servis Kabaré, Grand-Mère, Fler Maler et bien d’autres versées au patrimoine de notre île. Goûtons à ces arrangements aux sonorités acoustiques et électriques et laissons les cadences uniques du séga maloya de An Dalonaz nous envoûter jusqu’au bout de la nuit. Et si un dalon gratte sa guitare pour larg in ti romance tape des mains sifflote la mélodie. Faites de la musique car c’est la fête tout de moun : partage tradition transmission.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !