[VIDEO] Interdiction de fêtes nocturnes à la Bobine et de rassemblements à proximité :

Paillotes : Karl Bellon est dubitatif


Publié / Actualisé
Depuis ce mercredi 8 aout et jusqu'au lundi 20 août 2018 l'organisation des soirées musicales par la Bobine, l'une de paillotes de la plage de l'Hermitage est interdite après 22h00. De quoi satisfaire Karl Bellon, porte parole du collectif de défense du domaine public maritime (DPM) aurait)-on pu croire. Il n'en est rien. Car l'interdiction de fête signifiée par arrêté municipal, interdit aussi "tout rassemblement à moins de 100 mètres de la Bobine. Ce qui laisse dubitatif le porte parole du collectif. Il s'étonne surtout que l'Etat n'ait toujours pas agi pour "libérer le DPM occupé par les paillotes"
Depuis ce mercredi 8 aout et jusqu'au lundi 20 août 2018 l'organisation des soirées musicales par la Bobine, l'une de paillotes de la plage de l'Hermitage est interdite après 22h00. De quoi satisfaire Karl Bellon, porte parole du collectif de défense du domaine public maritime (DPM) aurait)-on pu croire. Il n'en est rien. Car l'interdiction de fête signifiée par arrêté municipal, interdit aussi "tout rassemblement à moins de 100 mètres de la Bobine. Ce qui laisse dubitatif le porte parole du collectif. Il s'étonne surtout que l'Etat n'ait toujours pas agi pour "libérer le DPM occupé par les paillotes"

Dans l'arrêté qu'elle a émis ce merdredi, la commune saint-pauloise considère que compte tenu "des faits (...) et surtout les jets de projectiles constatés le jeudi 2 août dernier à l’occasion de la soirée musicale organisée de manière hebdomadaire par le restaurant la Bobine (...)" "les rassemblements de personnes aux abords immédiats de ce restaurant comme les évènements festifs organisés en son sein sont de nature à causer des troubles graves à l’ordre public". Ce soir là les Papangues Réunionnais en colère soutenus par le collectif de défense du domaine public maritime (DPM) étaient allés protester contre le bruit provenant d'une soirée organisée par ce restaurant. Injures et noms d'oiseaux avaient volé bas et les choses avaient failli dégénérer.

La mairie estime également que ces faits sont susceptibles de compromettre la sécurité des personnes et, notamment, de ses salariés et de sa clientèle" et "qu’aucune mesure autre que l’interdiction des rassemblements de personnes a abords immédiats du restaurant et des manifestations festives s’y prolongeant au-delà de 22 heures, n’est de nature à faire obstacle aux dangers" pour "la sécurité des personnes et des biens".

Lire aussi : Hermitage - Les soirées musicales de la Bobine sont interdites

Karl Bellon affirme pour sa part que les tensions de ce jeudi soir 9 août ont "le résultat d'une véritable provocation organisée par les dirigeants de la Bobine et de leurs amis".

"On nous accuse d'avoir jeté des galets sur les clients du restaurant et que des personnes ont été blessées. Où sont les les certifiats médicaux ?" interroge Karl Bellon. "On croit nos accusateurs mais nous, nous n'avons jamais été inrerrogés par les enquêteurs et pourtant j'ai été convoqué par le sous-préfet de Saint-Paul. Il m'a dit que l'Etat ne tolérerait pas ce genre de comportement.... de notre part" s'étonne le porte parole du collectif de défense du DPM. Regardez :

 

Si Karl Bellon ne cache qu'il est amer, il souigne aussi : je n'abandonnerai pas le combat. Ces restaurants sont installés illégalement sur le domaine public maritime, il faut que cela cesse".

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Jose, Posté
Ah bon, demander d'enlever en même temps que ces paillotes tous les lieux de culte "marrons" du littoral et des rivières de l'Ile est raciste, xénophobe, injurieux et diffamatoire ?
Merci et bonne journée à vous également.
Jose, Posté
10 avis envoyés, aucun publié, le modérateur est anti-zoreil, et pro bellon ! (Très cher José, nous ne sommes ni anti-zoreil ni pro Bellon, nous excluons simplement tous les commentaires racistes, xénophobes, injurieux et diffamatoires. En cela nous respectons la loi et notre déontologie. Bonne journée - Webmaster)
Anti-fa , Posté
Tous cela n’a plus rien avoir avec la nature. Bellon et cadet ont trouvé une cause pour justifier le racisme anti zoreil.
(3 fois que je commente de coup ci vous publierez ce que j’ecris?)
Laulo , Posté
Plurimae leges corruptissimae res publica
Paulo, Posté
Interdi koue ? Zot la pou pass tout zot journée sur un terrain le pa a zot ?!