À la une du mardi 4 juin 2019 :

Surfeurs verbalisés, départ du préfet, Mayotte à Paris, reggae et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce mardi matin 4 juin 2019

- Les surfeurs affirment être plus verbalisés qu'avant
- Amaury de Saint-Quentin : "Quitter l'île intense n'est pas une chose facile"
- Un hôtel particulier à 11 millions d'euros pour représenter Mayotte à Paris
- Le Festival Terre de Reggae revient le 6 juillet
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Un temps globalement beau
BONJOUR - Voici les titres développés ce mardi matin 4 juin 2019

- Les surfeurs affirment être plus verbalisés qu'avant
- Amaury de Saint-Quentin : "Quitter l'île intense n'est pas une chose facile"
- Un hôtel particulier à 11 millions d'euros pour représenter Mayotte à Paris
- Le Festival Terre de Reggae revient le 6 juillet
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Un temps globalement beau

Crise requins : ressenti ou réalité, les surfeurs affirment être plus verbalisés lorsqu'ils bravent l'interdit préfectoral

Depuis quelques semaines, la colère gronde dans la communauté de surfeurs de l'île. Sur des photos qu'ils partagent de mur en mur, on aperçoit des gendarmes qui, selon eux, verbalisent à tour de bras des surfeurs. Ces verbalisations auraient lieu  en application de l'arrêté préfectoral interdisant notamment le surf et bodyboard hors des zones surveillées en raison de la crise requin. Pour les accrocs de la vague, l'État aurait changé de politique  passant de la prévention à la répression. Les surfeurs dénoncent une intensification des contrôles, plus précisément de la verbalisation. Ressenti ou réalité ? Côté gendarmerie, le discours reste reste inchangé depuis l'entrée en vigueur de l'interdiction : la priorité est de veiller à la sécurité des personnes.

Amaury de Saint-Quentin : "Quitter l'île intense n'est pas une chose facile"

Le préfet Amaury de Saint-Quentin va quitter ses fonctions à La Réunion et sera officiellement préfet du Val d'Oise à partir du 17 juin 2019. Il y remplacera Jean-Yves Latournerie. L'annonce officielle est tombée au Conseil des ministres mercredi 29 mai 2019. Son remplaçant, Jacques Billant, va prendre aussitôt les rênes de la préfecture de La Réunion. Ancien préfet dans plusieurs départements de l'hexagone, Jacques Billant s'est aussi frotté aux Outre-mer en passant par la préfecture de Guadeloupe. Amaury de Saint-Quentin, lui, aura passé deux ans sur l'île. Il avait été nommé officiellement préfet de La Réunion le 28 juin 2017, après avoir été membre du conseil supérieur de l'administration territoriale et de l'évaluation (CSATE) chargé de l'évaluation et de l'accompagnement des membres du corps préfectoral. Imaz Press Réunion l'a interrogé sur ses deux années à La Réunion, afin de savoir quel bilan il en tire aujourd'hui.

Un hôtel particulier à 11 millions d'euros pour représenter Mayotte à Paris

Le Conseil départemental de Mayotte investit Paris, et pour cela va s'installer d'ici le mois d'août 2019 dans un luxueux hôtel particulier dans le 16ème arrondissement, l'un des quartiers les plus chers de la capitale. Selon nos confrères de France Mayotte matin, l'achat du bâtiment revient à 10,9 millions d'euros. Une représentation parisienne qui coûte cher.

Le Festival Terre de Reggae revient le 6 juillet

Prenez note : le Festival Terre de Reggae est de retour le 6 juillet 2019, à la Ravine Saint-Leu. Pour bien commencer les vacances de l'hiver austral, le légendaire groupe de reggae jamaïcain Les Congos jouera en formation complète avec Cédric Myton, Ashanti Roy, Watty Burnett et Kenroy Ffyffe. L'île Maurice sera aussi largement présente avec son seggae puissant.

La pa Météo France i di, sé zot i di – Un temps globalement beau

Matante Rosina sait que l'hiver est à nos portes et elle toute contente d'avoir vu dans son pilon que malgré cela il fera globalement beau sur La Réunion ce mardi 4 juin 2019. C'est vrai chez vous ?

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !