Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Volcan, malbouffe, violences policières, surveillance, Camélias


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 13 janvier au vendredi 17 janvier 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 13 janvier : le Piton de la Fournaise tremble toujours
- Mardi 14 janvier : Saint-Denis à la 32ème place de la malbouffe, ah bon...
- Mercredi 15 janvier Contre les violences policières, le ton d'Emmanuel Macron change (trop) timidement, (trop) tardivement
- Jeudi 16 janvier : tous surveillés au nom de la sécurité : le respect des libertés est encore à l'étude
- Vendredi 17 janvier : Saint-Denis : vives tensions aux Camélias après la mort d'un jeune motard
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 13 janvier au vendredi 17 janvier 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 13 janvier : le Piton de la Fournaise tremble toujours
- Mardi 14 janvier : Saint-Denis à la 32ème place de la malbouffe, ah bon...
- Mercredi 15 janvier Contre les violences policières, le ton d'Emmanuel Macron change (trop) timidement, (trop) tardivement
- Jeudi 16 janvier : tous surveillés au nom de la sécurité : le respect des libertés est encore à l'étude
- Vendredi 17 janvier : Saint-Denis : vives tensions aux Camélias après la mort d'un jeune motard

• Lundi 13 janvier : le Piton de la Fournaise tremble toujours

Le Piton de la Fournaise continue de s'agiter. "51 séismes ont été enregistrés au cours de la journée du 12 janvier" indique l'observatoire volcanologique ce lundi 13 janvier 2020. Le volcan donne des signes de réveil depuis le 31 décembre 2019.

• Mardi 14 janvier : Saint-Denis à la 32ème place de la malbouffe, ah bon...

Tout commence le 6 janvier dernier, Imaz Press, comme de nombreuses rédactions reçoit un mail de l'équipe du site "Question2Santé.fr", l'objet du courriel est explicite "classement malbouffe janvier 2020... Saint-Denis est 32ème." Évidemment, cela attise notre curiosité. Dans le corps du mail, il est expliqué qu'une étude a été menée sur les 32 villes les plus peuplées de France et les 16 plus grosses chaînes de restauration rapide présentes dans le pays. L'objectif étant de savoir dans quelles villes ces chaînes sont les plus nombreuses et de connaître le ratio de densité de fast-foods pour 1000 habitants. On a ouvert le tableur et lu le classement, ce fut la débandade. Les chiffres sont erronés, ce qui fausse tout le calcul. On a essayé de savoir comment un classement approximatif peut se répandre comme une traînée de poudre sur internet et comment sont réalisés ces "statistiques". Alerte spoiler, c'est flou, très flou...

• Mercredi 15 janvier Contre les violences policières, le ton d'Emmanuel Macron change (trop) timidement, (trop) tardivement

Ces derniers jours, le gouvernement semble effectuer un léger changement de cap concernant les violences policières. Si ces termes sont toujours réfutés par Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, et par Emmanuel Macron, ils soulignent désormais le non respect de la déontologie par une partie de des forces de l'ordre. En cause : la mort d'un livreur lors d'une interpellation et de - nouvelles -, vidéos montrant des représentants des forces de l'ordre assénant croches pieds et tirs de LBD (lanceur de balles de défense) arbitraires et à bout portant

• Jeudi 16 janvier : tous surveillés au nom de la sécurité : le respect des libertés est encore à l'étude

Dans la rue, noyé au milieu d'une foule, vous ne l'avez peut-être pas vue mais, elle, vous a repéré. "Elle", c'est une caméra de vidéosurveillance qui scrute vos faits et gestes. Derrière l'objectif, une machine cherche à vous identifier. Et la casquette, les lunettes de soleil, la perruque et la moustache postiche n'y changeront rien, la machine vous reconnaît. Il s'agit là du concept de la reconnaissance faciale, un dispositif encore interdit en France mais le gouvernement a annoncé son intention d'ouvrir une phase d'expérimentation de six mois à un an "sous la supervision de la société civile et des chercheurs". Des organisations craignent une dérive sécuritaire, la Cnil (commission nationale de l'informatique et des libertés) s'inquiète que des principes fondamentaux ne soient remis en question et des députés s'alarment "cela soulève donc des enjeux cruciaux en matière de libertés publiques, d'éthique et de consentement."

• Vendredi 17 janvier - Saint-Denis : vives tensions aux Camélias après la mort d'un jeune motard

Après une semaine dans le coma, Miguel, jeune motard de 18 ans, est décédé ce jeudi 16 janvier 2020. Au guidon d'une moto, le jeune homme était entré en collision avec une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC) le vendredi 9 janvier dans les rampes de Saint-François  à Saint-Denis. Gravement blessé à la tête il avait été hospitalisé à Saint-Pierre, où il a succombé à ses blessures. Des feux de poubelles et des barrages ont été érigés aux Camélias, le quartier dont il était originaire. Sa mère a porté plainte pour "savoir dans quelles conditions son fils a perdu la vie"

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !