[PHOTOS/VIDÉOS] Saint-Pierre :

Sakifo 2022 : maloya, pop rock, électro enflamment la scène


Publié / Actualisé
Pour cette dernière soirée au Sakifo festival, Solah, Biga Ranx, Miossec ou encore Destyn Maloya continuent de donner de la voix après le passage de Maya Kamaty et son kayamb. C'est Joy D qui a donné le coup d'envoi en ce dimanche 5 juin. Le public est au rendez-vous pour cette soirée. Depuis 18h, la musique des artistes locaux, nationaux mais aussi internationaux prennent le relais jusqu'au bout de la nuit pour clôturer cette édition. Un évènement qui continue de battre son plein suite aux retraits des récentes restrictions sanitaires. Une bouffée culturelle qui fait du bien. Plus tôt dans la journée, le Sakifo s'est réveillé aux aurores avec un risofé musical. (Photo : www.ipreunion.com)
Pour cette dernière soirée au Sakifo festival, Solah, Biga Ranx, Miossec ou encore Destyn Maloya continuent de donner de la voix après le passage de Maya Kamaty et son kayamb. C'est Joy D qui a donné le coup d'envoi en ce dimanche 5 juin. Le public est au rendez-vous pour cette soirée. Depuis 18h, la musique des artistes locaux, nationaux mais aussi internationaux prennent le relais jusqu'au bout de la nuit pour clôturer cette édition. Un évènement qui continue de battre son plein suite aux retraits des récentes restrictions sanitaires. Une bouffée culturelle qui fait du bien. Plus tôt dans la journée, le Sakifo s'est réveillé aux aurores avec un risofé musical. (Photo : www.ipreunion.com)

 

 

  • IPR

    Le Sakifo se termine après trois jours de concerts !

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi

  • IPR

    Rap français sur la grande scène : Vald prend le micro !

    C'est maintenant Vald qui enflamme la scène. Avec son humour décalé, le rappeur français a fait danser et chanter le public !

  • IPR

    Solah et son maloya viennent animer la salle verte du Sakifo festival

    Le duo s'approprie le maloya du haut de leur talent pour la composition, l'interprétation ou encore leur performances vocales. Un univers entre sons acoustiques, électriques.

     

  • IPR

    Biga Ranx ou le producteur à la tête du mouvement "Vapor Dub" est sur la scène du salahin.

    Un mélange de dub et d’électro nuageux fait vibrer la Ravine Blanche. L'artiste s'est déjà produit sur des scènes connues de l'Europe comme Dour, le Paléo, les Solidays, mais aussi l’Olympia en 2015.

  • IPR

    Le groupe Miossec vient amuser la foule avec ses sons rock.

    Il y a 25 ans, Miossec sort leur disque "Boire" avec des paroles rugueuses. Des auteurs comme Jane Birkin, Gilbert Gréco ou encore Johny Hallyday se sont inspirés de quelques notes des artistes.

     

  • IPR

    Destyn Maloya fait danser la foule sur la scène Filaos.

    C'est un des groupes incontournables de la scène du Sakifo. Il s'inspire des sonorités de la culture musicale de l'Océan Indien. Les six artistes du groupe défendent leur culture à coup de kayamb. 

  • IPR

    C'est au tour de Maya Kamaty d'entrer sur la scène Salahin, à coup de pop urbaine créole.

    Elle s'empare de la langue créole et du maloya. Elle se sert de ses racines pour composer sa musique. Comme le traduit son deuxième prénom "Kamaty " qui signifie Femme deout pour elle.

     

  • IPR

    Joy D a donné le coup d'envoi de cette soirée sur la scène Filaos

    Avec sa guitare et ses sonorités pop soul intense mais aussi sensible, elle s'inspire de ses racines réunionnaises. C'est son premier Sakifo

  • IPR

    Pour accompagner ce début de journée, Bouké Fonnkèr met l'ambiance au risofé. 

    Bouké Fonnkèr fait le show avec un théâtre musical avec de l'humour mais aussi de l'élégance artistique. L'hommage aux anciens a également eu lieu. Un spectacle musical pour faire danser le public.

  • IPR

    Pour débuter cette dernière journée, c'est à coup de risofé réalisé par l'association Afemar, que les festivaliers se régalent

  • IPR

    Bienvenue sur le live de ce dernier jour des festivités pour le Sakifo.

A propos

Samedi 4 juin le festival Sakifo a battu son plein pour une deuxième soirée.  La scène locale a cotoyée des artistes internationaux. Le groupe KoMBo a eu l'honneur de propulser cette soirée, sur la scène Ti Bird du site. Le chanteur réunionnais Davy Sicard a pris le relais, en s'illustrant sur la scène Salahin et amène avec lui ses chansons créoles pour un style qui vascille entre maloya et sega.

Autre temps fort de ce festival : la représentation de Clara, chanteuse sega ou encore Zanmari Baré avec son maloya.

 

Gadiamb, Kabar Jako avec son maloya électro, le producteur Dj Sebb, à l'origine des hits du groupe réunionnais PLL étaient également conviés à partager leur musique sur scène devant des milliers de spectateurs. A ces artistes locaux s'ajoutent les artistes congolais de Lova Lova ; les groupes sud-africain Msaki et Radio Sechaba. A ces artistes il faut également compter sur la présence de Camelia Jordana et c'est une des plus grandes surprises de cette soirée puisque c'était aussi pour elle une première à l'île de La Réunion.

De plus, au cours de la soirée, un hommage à l'artiste et ferveur défenseur de la langue créole dans la musique, Ti Loun, a été rendu.

Lire aussi - Sakifo 2022 : une deuxième soirée de festival toute en (très) bonne et belle musique

- Le programme de cette dernière journée -

Pour clôturer ce festival, ce dimanche 5 juin des artistes locaux, internationaux mais aussi nationaux montent sur scène.

Pour le plateau local le maloya sera mis à l'honneur avec Destyn Maloya, habitué de la scène du Sakifo, le duo Solah, Loryzine, Madiakanou ou encore Bouké Fonnkèr et son spectacle musical. A ces artistes s'ajoutent Maya Kamaty et sa musique pop urbaine créole et Dj Sebb.

Parmis les artistes nationaux, figurent le rapeur Vald, Calling Marian avec ses notes électro, Biga*Ranx avec un mélange de dub et d'électro. L'artiste français Miossec est également présent avec du rock tout comme l'artiste Sally et sa musique pop. Joy D, Last Train, Hungus monteront également sur scène pour ce festival qui se tient sur le site de la Ravine Blanche.

Alors, allon met Sakifo zordi !

   

1 Commentaire(s)

Titi, Posté
Camélia Jordana est déjà venue au Sakifo, ça doit faire dix ans ou pas loin.