Elles ne pourront pas être remboursées (actualisé) :

Continuité territoriale : 250 personnes "réclament justice"


Publié / Actualisé
Le 10 décembre 2019, le Conseil régional votait la fin du remboursement de la Continuité territoriale. Dorénavant, les Réunionnais devront se procurer des bons qui leur serviront pour payer leurs billets, et ce uniquement en agence de voyages. Problème : de nombreuses personnes s'étant procurées leurs billets avant la date du délibéré comptaient pouvoir se faire rembourser, ce qui n'est aujourd'hui plus possible. Un collectif regroupant 250 personnes s'est donc créé pour réclamer justice. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le 10 décembre 2019, le Conseil régional votait la fin du remboursement de la Continuité territoriale. Dorénavant, les Réunionnais devront se procurer des bons qui leur serviront pour payer leurs billets, et ce uniquement en agence de voyages. Problème : de nombreuses personnes s'étant procurées leurs billets avant la date du délibéré comptaient pouvoir se faire rembourser, ce qui n'est aujourd'hui plus possible. Un collectif regroupant 250 personnes s'est donc créé pour réclamer justice. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

L'initiative n'aura mis que quelques jours à se mettre en place : dès l'annonce de l'arrêt des remboursement, Ketty Buisson a créé un groupe Facebook pour tenter de trouver des personnes dans la même situation qu'elle. Elle comptait sur la continuité territoriale pour financer une partie d'un voyage en famille en métropole. Quand elle apprend que la Région met fin à ces derniers, c'est la douche froide. "Nous vivons cela comme une réelle injustice, c'est pour cela que j'ai voulu rencontrer la Région le plus rapidement possible" explique-t-elle.

250 personnes ont répondu à son appel, tous dans la même situation : ils ont acheté leurs billets en comptant sur le remboursement de la Continuité Territoriale. Le 18 décembre, Ketty Buisson s'est donc rendue, accompagnée d'un autre membre du collectif, dans les locaux de la Région pour réclamer une rencontre.

Rencontre qui s'est soldée par une liste complète des personnes concernées par ce problème à fournir à la Région. 250 personnes ont donc transmis leur nom, prénom, et dates de voyages au début du mois de janvier.

Le collectif attend toujours une réponse

"A l'issu de cet échange, on s'est senti écoutés, avec une volonté de la Région de trouver une solution" souligne Ketty Buisson. Trois semaines plus tard, elle rencontre une nouvelle fois la Région, cette fois-ci avec Cécile Affejee comme interlocutrice, la nouvelle directrice du service de la Continuité Territoriale. Le 18 janvier, une nouvelle fois sans rendez-vous, Ketty Buisson a donc été entendue.

"On nous a promis une réponse à la mi-février, mais aujourd'hui plus rien ! J'ai envoyé un mail la semaine dernière, et tenté d'appeler, mais nous n'avons reçu aucune réponse à notre demande" s'agace la créatrice du collectif. "Tout ce qu'on veut, c'est une réponse, qu'elle soit négative ou positive" souligne-t-elle par ailleurs.  

Si le collectif reste sans réponse, ou que cette dernière devait être négative, les membres envisagent de porter l'affaire devant les tribunaux. "Après vérification, il peut y avoir jurisprudence, ce système ayant été en place pendant dix ans" explique Ketty Buisson. Reste à voir cependant qu'elle sera la réponse de la Région, alors que cette dernière a été secouée par une affaire de détournement de fonds récemment.

Déjà à Marseille, une agence de voyages a décidé de porter plainte contre le Conseil régional pour la décision prise en décembre dernier. " Nous estimons que ce dispositif est une entrave très grave la liberté de commerce entre les agences localisées à la Réunion et celles localisées en Métropole" explique l'agence Massilia Voyages dans un communiqué.

La Région demande aux voyageurs de se renseigner

Contactée lundi après par Imaz Press, la Région a publié un communiqué ce mardi en début de soirée. La collectivité dirigée par Didier Robert rappelle qu'à "compter du 1er janvier 2020, l’aide régionale est octroyée sous la forme unique d’un bon à faire valoir lors de l’achat du billet d’avion auprès des compagnies aériennes ou des agences de voyage, sauf en cas de deuil. Ce cas dérogatoire peut donner lieu à un remboursement.

"Ce choix de ne plus proposer de manière globale l’option du remboursement hormis le cas du deuil, est justifié par plusieurs facteurs importants" explique la Région. Elle cite ainsi le rapport de la chambre régionale des comptes (CRC) qui a très séchement épinglé le conseil régional pour la gestion financière de cette aide aux voyages.

Lire aussi : La chambre régionale des comptes épingle (encore) le président Didier Robert

La Région dit aussi avoir "été confrontée à un nombre croissant de dossiers incomplets ou mal remplis, ce qui a engendré des retards considérables dans le traitement des dossiers et surtout dans le versement des aides".  La collectivité régionale estime ensuite que "le recours à la formule unique du bon permet d’alléger les démarches administratives du bénéficiaire qui dispose de son bon en amont du voyage et qui est habilité à régler une partie du voyage directement au moyen du bon, sans avance de frais, et sans attente du remboursement régional".

Le communiqué conclut en demandant aux voyageurs de se renseigner "dans les antennes de la Région"

Lire aussi : Continuité territoriale : la Région suspend trois agents dans une affaire supposée de détournement de fonds publics

Le groupe Facebook du collectif "Remboursement continuité ter. 2020 pour les billets achetés avt le 11/12/19" est accessible en cliquant ici

as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

22 Commentaire(s)

Le Sudiste, Posté
Moi j'ai toujours eu peur de prendre mon billet avant l'annonce du dispositif de l'année suivante. Les gens à la Réunion pensent que tout est acquis, que parce que ça s'est fait comme ça pendant quelques années ça durera toute la vie. Il faut toujours douter de tout.
Réunionnaise, Posté
Je pense que les gens sont tjrs prêt a tt avoir
L'argent l'argent et rien faire pour gagner..
Et que souvent c'est ce qui ont les moyens qui cri le plus...

Au lieu de crier pou gagné la monaye aller bat café

Aller fouille patate pour gagné larzen
Aller gratte manioc
Aller plush deux trois bananes
Pffff lHomme paresseux une nouvelle espèce invasive
Bruce, Posté
Elle comptait sur l aide à la mobilité! C'est dire combien elles gens ont besoin et souhaitent l'avoir! Au final, ça reste un tapage inutile: content de gagner, mais pas content d'attendre! Alala créole comment y lé!
Philippe ERBS, Posté
https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/mr_didier_robert_president_de_la_region_reunion_maintient_du_remboursement_de_la_continuite_territoriale_reunion/?rc=fb&utm_source=sharetools&utm_medium=facebook&utm_campaign=petition-818416-maintient_du_remboursement_de_la_continuite_territoriale_reunion&utm_term=GCthdb%2Bfr&fbclid=IwAR30f3qk5_Ytsr2-vJz0ScVeey_JynpzXLrN8YKnZHpNl5Z4Pn9VYHM12fo
Stean, Posté
Stop à cette gabegie!! Qu'on arrête de mettre notre argent public dans du kérosène !!
Junejbo, Posté
Se battre jusqu'au bout ! Ces cas particuliers de personnes ayant acheté leur billet avant la réforme auraient dû être pris en compte et pas oublié ! Ils pensaient quoi ? Que toutes ces personnes ne diraient rien ? Fraude ok, mais sanctionnez donc ces gens là les fraudeurs, pas ceux qui respectent les règlent et qui sont éligibles au dispositif !
Jojo974, Posté
Dommage que cette pétition ait été faite sur Facebook à laquelle nous ne sommes pas tous abonnés et sans publicité !
Pourquoi ne pas avoir regroupé avec les autres pétitions faites sur avaaz par exemple et surtout tenir les signataires au courant
MarieG, Posté
Bonjour à toutes et à tous. Etes vous posé la question d'où sort les billets de banque de votre remboursement.? Allez faire une petite enquête sur la banque de la continuité Ter. C'est certainement plus difficile de détourner de l'argent en passant par des sommes numériques gravées sur un bon. Et en ce qui concerne les remboursements avant le 1er janvier....je ne peux que vous conseiller de vous "battre" pour récupérer ce que l'on vous a promis. Je fais parti du groupe qui a pris un billet d'avion avant le 1er janvier 2020...et ce qui résonne dans ma tête aussi est qu'il a été promis à un groupe de réunionnais qui a fait le voyage La Réunion Métropole dans les années 60 à 80 ( ils étaient tous jeunes)un billet d'avion aller et retour pour un voyage de...."découverte de leur île. " qui s'assimile à la continuité territoriale. Cette histoire de continuité territoriale me laisse perplexe...et c'est toujours les mêmes qui subissent les désagréments d'une décisions et l'irréparable aussi...
Galerie d'art, Posté
Ça s'appelle clientélisme ! Donne le bon, et qui plus est, le personnel dont 3 voir même plus i verse la monnaie sur zot compte.
Volcan974, Posté
Ceux qui ont voté pour Le président de la pyramide inversée ils ne restent plus qu à pleurer les gens l ont élu à cause de la continuité territoriale
RAL SA COMMENT, Posté
Des agents tellement compétents qu'ils se trompent en versant sur leur Rib personnel!!!! Lé doss travail la rezion
Nathdel37, Posté
La plupart des commantaires viennent de personnes qui vivent à la réunion, pour eux il est facile d'aller à la région pour faire les démarches, mon mari est né à la réunion, il avait droit à la continuité pour rendre visite à sa famille qu'il 'avait pas vu depuis onze ans, ce qui aurait été plus compliqué sans pour nous. Nous ne voulons pas déranger nos proches avec nos démarches et cela nous oblige à prendre les billets à la réunion... Bonjour ma la limite dans le choix des compagnies
I Gard pa ou, Posté
Moi je pense que cette aide n'est qu'un choix après tout nous devrions pas nous projeté dans un projet si nous n'avons pas les moyens ...
Comment ils ont pu leur payer leur billet...souvent ce sont les personnes qui ont un revenu convenable qui cri à l'assacin ceux qui n'ont pas les moyens reste chez eux..
Vous voulez le beurre et l'argent du beurre. L'homme veut tout gagner et rien semer ... ;)
SOWETO, Posté
Il serait plus intelligent et plus juste et sans démagogie que le pharaon de la pyramide inversée qui sera bient^pot renversé lance un appel d'offre et fasse jouer la concurrence auprès des compagnies qui desservent notre île pour l'acquisition au juste prix des billets d'avion et de les revendre au prix coûtant aux vrais réunionnais à faible revenus qui désirent voyager. C'est trop compliqué pour didix qui préfère déplumer les collectivités (région et la commune du Tampon, il faut que les dionysiens fassent bien attention car il est entrain de chercher une collectivité à détrousser).
Caillou, Posté
Votre titre "...Ils ne pourront pas être remboursés. ..." est inutile. S'ils ont un dossier éligible et ont voyagé avant le 10 décembre 2019 ils seront forcément remboursés. Polémique inutile une fois encore.
Marie, Posté
Pour un voyage en aoÃ"t 2019, la demande de remboursement a été faite en septembre, avec accusé réception, le dossier toujours pas traité, aucune réponse au mail qui leur est envoyé. Y a du boulot pour les journalistes. Les gens méritent plus d'informations.
Marie, Posté
Une nouvelle équipe a été mise sur ces remboursement, si le système n'est pas maintenu cela voudrait il dire qu'elle n'est pas digne de confiance.
Marie, Posté
Le système de remboursement avait certes besoin d'être amélioré, car trop compliqué . cela ne justifie pas l'annulation sa suppression totale.
Détournement d'argent, Posté
Des nouvelles des détournements d'argent a la continuité territoriale (presomption).
Il s'agit de nos impots qui ne sont.pas bien gérés par la collectivite.
Mariage et 4Ã--4, Posté
On se fout de la population.
Qui se marie et roule en 4 x 4 ?
Encore un fiasco, Posté
Encore un fiasco.
Ne pas se laisse faire, Posté
Les gens ont.raison.de.ne.pas.se.laisser. important de rester polis également.