Tribunal correctionnel de Saint-Denis :

Dix ans de prison pour les leaders de la bande du Bas de la Rivière


Publié / Actualisé
Le tribunal correctionnel de Saint-Denis rendait son verdict ce vendredi matin 14 mars 2014 dans le procès de la quinzaine de membres de la bande du Bas de la Rivière, accusés d'une série d'agressions et de vols avec violences entre 2011 et 2012. Les trois leaders du groupe ont écopé de 10 ans de prison ferme, indique linfo.re. Les autres membres de la bande ont été condamnés à des peines allant de 6 mois à 10 ans de prison. (photo archives)
Le tribunal correctionnel de Saint-Denis rendait son verdict ce vendredi matin 14 mars 2014 dans le procès de la quinzaine de membres de la bande du Bas de la Rivière, accusés d'une série d'agressions et de vols avec violences entre 2011 et 2012. Les trois leaders du groupe ont écopé de 10 ans de prison ferme, indique linfo.re. Les autres membres de la bande ont été condamnés à des peines allant de 6 mois à 10 ans de prison. (photo archives)

La quinzaine de membres de la bande du Bas de la Rivière, qui étaient jugés ce vendredi matin, pour une longue série de méfaits (agressions, vols avec violence, racket) commis entre 2011 et 2012 dans le centre-ville de Saint-Denis, iront donc en prison. Ils ont en effet écopé de peines allant de 6 mois à 10 ans pour ferme pour les trois principaux "leaders".

Ce verdict est l’aboutissement d’une longue enquête menée par les forces de l’ordre, qui avait abouti à un vaste coup de filet dans le quartier dionysien du Bas de la Rivière le 20 novembre 2012. Neuf personnes âgées de 18 à 22 ans avaient alors été interpellées et six de ces jeunes placés en détention provisoire. On estime à une centaine le nombre d’agressions effectuées par cette bande dans le quartier de la cathédrale à Saint-Denis, notamment autour de la discothèque le Loft.

À noter par ailleurs que plusieurs de ces jeunes sont également mis en examen dans l’affaire Carl Davies, ce marin britannique retrouvé mort le 9 novembre 2011, le long du boulevard U2 à Saint-Denis. En effet, le coup de filet réalisé le 20 novembre 2012 au Bas de la Rivière avait relancé l’enquête après une longue période de flottement. Plusieurs des jeunes interpellés avaient également été entendus dans le cadre de cette affaire, quatre d’entre eux ayant été mis en examen pour meurtre et placés en détention, dont un mineur de 16 ans remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Badooce, depuis son mobile, Posté
Et d'ailleur je ne vois pas pouquoi on les laisse se caché leur gueule d'assassins à ses bandes de virus de la société.
Badooce, depuis son mobile, Posté
Bon jugement pour tous mais j'aurais plus apprécié que le jeune de 16 ans soit aussi condamné équitablement aux autres délinquants, il savait très bien ce qu'il faisait, et nous le savions tous.