MENU

[LIVE] À la suite du rassemblement "Nou't tout dan la mer" :

Jean-François Nativel mis en examen pour organisation d'une manifestation non autorisée


Posté par
Ce jeudi 14 septembre 2017, Jean-François Nativel de l'association Océan Prévention Réunion (OPR) a été placé en garde à vue. Il sera déféré au tribunal de Saint-Denis dans l'après-midi. Il était convoqué à la brigade de gendarmerie de l'Étang-Saint-Paul à la suite de l'organisation du rassemblement "Nou't tout dan la mer" aux Roches Noires. Près d'un millier de personnes s'étaient rassemblées sur la plage malgré l'arrêté municipal d'interdiction de la manifestation. 200 personnes s'étaient également mises à l'eau pour protester contre l'arrêté d'interdiction de la baignade, mis en place par la préfecture depuis 2013.
Ce jeudi 14 septembre 2017, Jean-François Nativel de l'association Océan Prévention Réunion (OPR) a été placé en garde à vue. Il sera déféré au tribunal de Saint-Denis dans l'après-midi. Il était convoqué à la brigade de gendarmerie de l'Étang-Saint-Paul à la suite de l'organisation du rassemblement "Nou't tout dan la mer" aux Roches Noires. Près d'un millier de personnes s'étaient rassemblées sur la plage malgré l'arrêté municipal d'interdiction de la manifestation. 200 personnes s'étaient également mises à l'eau pour protester contre l'arrêté d'interdiction de la baignade, mis en place par la préfecture depuis 2013.

 

- Ce live est à présent terminé, merci d'avoir suivi cette actualité avec Imaz Press Réunion -

 

• 19h017 - Le procureur annonce qu'il va faire appel pour obtenir la mise en examen de Jean-François Nativel pour mise en danger de la vie d'autrui

• 18h23 - Selon son avocate Maitre Kelly Barret,  Jean-François Nativel a été mis en examen pour des faits d'organisation d'une manifestation malgré une une interdiction. Ce délit est puni par une peine pouvait aller jusqu'à six mois de prison. 

Il a été placé sous le statut de témoin assisté pour les faits de mise en danger de la vie d'autrui.  Il n'a pas été placé" sous contrôle judiciaire. Aucune interdiction de parler à la presse ou de fréquenter les plages ne lui a été signifiée

Suivez le direct Facebook de notre journaliste

 

 

• 18h18 - Jean-François Nativel a quitté le palais de justice de Saint-Denis par une porte dérobée. Il n'a fait aucune déclaration à la presse.

17h34 - Le procureur requiert la mise en examen de Jean-François Nativel pour mise en danger de la vie d'autrui et organisation d'une manifestation non autorisée par arrêté préfectoral, indique une source judiciaire.

16h10 - Jean-François Nativel est arrivé au tribunal de Champ-Fleuri à Saint-Denis. Il devrait être entendu par le procureur de Saint-Denis, Éric Tuffery.

15h50 - Le secrétaire d'Océan Prévention Réunion, à l'initiative du rassemblement "Nou't tout dan la mer" devrait être déféré devant un juge d'instruction au tribunal de Champ-Fleuri à 16 heures .

15h35 - Jean-François Nativel quitte la gendarmerie dans une voiture banalisée. À son bord, trois gendarmes. Il devrait vraisemblablement être présenté devant le tribunal de Champ-Fleuri. C'est Maître Kelly Barret, avocate au pénal, qui l'assiste.

- Ce que l'on sait -

Ce mercredi, l'association Océan Prévention Réunion annonçait que le secrétaire de l'association, Jean-François Nativel, était convoqué pour une audition chez les gendarmes ce jeudi. Il devait être entendu dans le cadre de l'organisation de l'événement "Nout't tout dan la mer" ce dimanche.

Pour rappel,  le rassemblement était organisé par Océan Prévention Réunion (OPR). Il a été interdit par arrêté de la mairie de Saint-Paul, compte tenu de "l'absence de dépôt en mairie d'une quelconque demande d'autorisation" et  des possibles "problème de sécurité" et de "graves troubles à l'ordre public".

Lire aussi : "Nou't tout dans la mer" - Un millier de personnes rassemblées aux Roches Noires

En raison de la recrudescence des attaques de requins, un arrêté préfectoral interdit depuis juillet 2013 la baignade et les activités nautiques hors du lagon. La plage des Roches Noires se trouve hors des zones autorisées. Malgré cette interdiction et celle de la municipalité, environ 200 personnes se sont mises à l'eau pour y rester environ une demi-heure. La foule avait embarué avec elle bateaux, paffles, jets skis et plongeurs. Les manifestants s'étaient ensuite dispersés dans le calme en milieu de journée.

Saint-Paul est la seule commune de l'île impactée par la crise requin à avoir mis en place des zones de baignade et de pratiques nautiques protégées, notamment, par des vigies et des filets. Mis à mal par les épisodes houleux qui agitent ponctuellement la côte ouest, ces filets ont été endommagés depuis leur mise en service début 2014 au large de Roches Noires et de Boucan Canot, les deux plages emblématiques de la côte ouest. Elles sont aussi particulièrement prisées des surfeurs.  Ce vendredi, Joseph Sinimalé, le maire de Saint-Paul, a annoncé le lancement de travaux pour la mise en place d'un nouveau type de protection mieux adapté aux conditions climatiques.

Lire aussi : Risque requin - Un nouveau filet prévu aux Roches Noires fin septembre

Depuis 2011, date de la recrudescence de la crise squales, 21 personnes ont été attaquées par des requins. Neuf sont décédées. Plus la moitié de ces attaques mortelles concernent des surfeurs ou des bodyboarders.

mp/ts/mb/rb/www.ipreunion.com

 

   

4 Commentaire(s)

Cos974, Posté
L'océan est indispensable à tous les Réunionnais
Il n'y a pas eu de mise en danger
Les conditions avaient été vérifiées, la sécurisation était en place et chaque participant mis face à sa responsabilité individuelle
C'est du 2 poids 2 mesures par rapport à toutes les autres infractions non réprimer
Cette cause doit vraiment cacher des intérêts importants pour un Tel acharnement du procureur !!
Ecoresponsable, Posté
Oui à l'écologie et à une protection résonnée de nos écosystèmes, cela ne veut pas dire qu il faut mettre en second plan l'humain .Il faut aussi savoir vivre avec son époque et quand une espèce animal prolifère, met les vies humaines en péril ainsi que les autres espèces animales, il faut savoir réguler intelligemment . bravo à Mr Nativel qui va jusqu'au bout de ses convictions et qui se bat pour redonner l'espoir à nos enfants de pouvoir un jour profiter de l'océan comme cela se passé auparavant ...
Oui à l écologie responsable, non à l extrémisme de l'écologie .
Soutien total à Jean-François NATIVEL, Posté
Le nouveau Préfet veut la guerre, il l'aura.
TAGOUN, Posté
Bon , ok il a enfreint la loi mais quand on pense à tous ceux qui trafiquent, qui détournent l'argent l'argent du contribuable, qui frappent leur femme, qui martyrisent leurs enfants et qui ne font pas aussi rapidement l'objet des foudres de la police on a de quoi être révolté !