Julien Huet a été réélu président lors du conseil d'administration :

Sicalait : c'est de nouveau la grève, les salariés réclament toujours le départ du directeur


Publié / Actualisé
La CFDT annonce ce vendredi 26 décembre 2014 la reprise de la grève et prévoit un durcissement du mouvement. Les salariés réclament toujours le départ du directeur. "Le nouveau conseil d'administration nous avait demandé d'observer une trêve jusqu'au 5 janvier et elle s'engageait à ce que Monsieur Olivier Dekokère (le directeur contesté - ndlr) ne soit pas réaffecté à son poste pendant cette grève. Le conseil d'administration n'a par tenu sa parole" explique Maurice Gigan, délégué CFDT du personnel. Julien Huet, le nouveau président de la Sicalait élu il y a moins de 15 jours, a été réélu suite à la réunion du conseil d'administration organisé ce vendredi matin suite à sa démission communiquée dans la soirée de jeudi. Une nouvelle qui ne change pas d'un iota la mobilisation du personnel qui attend toujours le renvoi d'Olivier Dekokère. "Le mouvement ne sera pas arrêté parce que Julien Huet a été réélu", explique le représentant syndical. (Photo archives)
La CFDT annonce ce vendredi 26 décembre 2014 la reprise de la grève et prévoit un durcissement du mouvement. Les salariés réclament toujours le départ du directeur. "Le nouveau conseil d'administration nous avait demandé d'observer une trêve jusqu'au 5 janvier et elle s'engageait à ce que Monsieur Olivier Dekokère (le directeur contesté - ndlr) ne soit pas réaffecté à son poste pendant cette grève. Le conseil d'administration n'a par tenu sa parole" explique Maurice Gigan, délégué CFDT du personnel. Julien Huet, le nouveau président de la Sicalait élu il y a moins de 15 jours, a été réélu suite à la réunion du conseil d'administration organisé ce vendredi matin suite à sa démission communiquée dans la soirée de jeudi. Une nouvelle qui ne change pas d'un iota la mobilisation du personnel qui attend toujours le renvoi d'Olivier Dekokère. "Le mouvement ne sera pas arrêté parce que Julien Huet a été réélu", explique le représentant syndical. (Photo archives)

En effet, "malgré cet engagement, nous avons appris que tous les codes informatiques ont été redonnés à M. Dokokère. De chez lui ou d'ailleurs il peut donc continuer à gérer la Sicalait et continuer à faire du mal. Le conseil d'administration ne respecte pas son engagement" regrette le syndicaliste. Les salariés "qui ont l'impression d'avoir été roulés" ont donc décidé de reprendre leur mouvement de grève illimitée et même de le durcir. Depuis ce vendredi matin, des camions de ramassage de lait sont stationnés devant le siège de la Sicalait, alors que le conseil d'administration est réuni.

Cette reprise de la grève, comme la démission annoncée du nouveau président sont une nouvelle étape dans ce conflit qui oppose 90% des salariés de la Sicalait ainsi qu'une quarantaire d'éleveurs (sur les 73 que compte la Sica) au conseil d'administration. Le 12 décembre dernier après 5 jours de grève, le personnel avait obtenu le départ d'Olivier Dekokère, le très contesté directeur. Ce dernier avait finalement été maintenu à son poste et le président du CA avait démissionné. Les salariés, soutenus par des dizaines d'éleveurs, avaient menacé de se remettre en grève. Un accord pour la suspension du mouvement avait finalement été trouvé. Il vient d'être déclaré caduc.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !