Piton de la Fournaise (actualisé) :

Le front de coulée se situe entre 1200 et 1300 mètres d'altitude


Publié / Actualisé
Ce mercredi 12 juin 2019, le Piton de la Fournaise entame son deuxième jour d'éruption. Le spectacle entamé à 6h35 ce mardi 11 juin 2019, est toujours aussi beau. Et pour les plus curieux, le show devrait être visible depuis la RN2, comme lors de la dernière éruption, débutée en février. Attention cependant à ne pas se faire de faux espoirs, dans la soirée de mardi le volcan perdait déjà en intensité et une seule fissure était encore active... S'il n'a pas été possible de faire une reconnaissance aérienne à cause des conditions météorologiques, les webcams ont montré que le front de coulée se trouvait entre 1200 et 1300 mètres d'altitude d'après Aline Peltier, directrice de l'observatoire. En attendant d'en savoir plus, Imaz Press a survolé l'éruption rien que pour vous ce mardi, et nous vous proposons de revoir ces images en attendant de nouvelles photos. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 12 juin 2019, le Piton de la Fournaise entame son deuxième jour d'éruption. Le spectacle entamé à 6h35 ce mardi 11 juin 2019, est toujours aussi beau. Et pour les plus curieux, le show devrait être visible depuis la RN2, comme lors de la dernière éruption, débutée en février. Attention cependant à ne pas se faire de faux espoirs, dans la soirée de mardi le volcan perdait déjà en intensité et une seule fissure était encore active... S'il n'a pas été possible de faire une reconnaissance aérienne à cause des conditions météorologiques, les webcams ont montré que le front de coulée se trouvait entre 1200 et 1300 mètres d'altitude d'après Aline Peltier, directrice de l'observatoire. En attendant d'en savoir plus, Imaz Press a survolé l'éruption rien que pour vous ce mardi, et nous vous proposons de revoir ces images en attendant de nouvelles photos. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le Piton de la Fournaise est entré en éruption à 6h35 ce mardi 11 juin. Cela faisait déjà plusieurs semaines que l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) observait une reprise d'activité.

En fin de journée, les équipes de l'OVPF ont cependant observé une intensité en baisse. "Il n'y a plus qu'une seule fissure active sur les quatre observées dans la matinée", explique Aline Peltier, directrice de l'Observatoire. L'éruption est donc plus faible, ce qui n'est pas anormal : "On observe toujours beaucoup de fontaines et des coulées de lave importantes dans les premières heures de l'éruption, qui sont les plus intensives", explique Aline Peltier. "Mais c'est courant que cela diminue ensuite, jusqu'à ce que l'éruption se stabilise".

Cette deuxième éruption de l'année connaît jusque là quasiment la même évolution que la dernière : partie du même endroit, sur le flanc Est du voclan, elle n'est visible que depuis la Route nationale, et absolument pas du Pas de Bellecombe. L'éruption a ensuite suivi un déplacement différent, en allant vers le Sud-Est. En février-mars, elle s'était déplacée vers le Nord, avec l'ouverture de nouvelles fissures.

Peut-être, comme lors de la dernière éruption, le volcan va-t-il s'éteindre au bout de quelques heures, avant de repartir de plus belle ? "Tout est envisageable", explique la directrice de l'OVPF. "Nous y retournons bien sûr ce mercredi, en espérant que le temps soit favorable, pour de nouveaux prélèvements."

Retrouvez les images de cette première journée d'éruption :

La préfecture interdit l'accès aux enclos

Le préfet Amaury de Saint-Quentin a décidé la mise en oeuvre de la phase d’alerte 2-2, à savoir : éruption en cours dans l’enclos Fouqué. "L’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis."

Le préfet nous a confié ne pas avoir prévu d'aller observer le volcan cette fois-ci. "Nous avons un volcan qui est très actif. Quelques jours à peine après ma prise de fonction, il est rentré dans une éruption très importante qui a duré plusieurs jours. Depuis cette première expérience, il y a eu toute une série d'autres éruptions aussi importantes, comme celle qui se produit actuellement" a ajouté Amaury de Saint-Quentin.

Lire aussi : 332 séismes et 229 effondrements : le volcan s'est beaucoup agité en mai

La dernière éruption avait débuté le 19 février dernier, et s'était arrêtée le 10 mars. Elle avait été marquée par l'apparition de deux nouvelles fissures, en pleine éruption, ainsi que par l'approche des coulées de laves à seulement trois kilomètres de la route des Laves.

Lire aussi : La première éruption de 2019 a été exceptionnelle en tout

Le Piton de la Fournaise est l'un des volcans les plus actifs au monde. Il est entré en éruption à une quinzaine de reprises au cours des dix dernières années.

Lire aussi : 2018 : Plus de 83 jours d'éruption au volcan

Retrouvez toutes les informations, les photos et les vidéos du volcan ici

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Tilmuch, Posté
Je pense que le Piton de la Fournaise est bien souvent en activité est ce normal je réponds non, jamais nous avons été témoin, pour l'année, à autant d'activité. Il faut aussi dire que cela fait plus de 60 ans que j'ai quitté l'Île. Comment expliquer cette anomalie ?