Jusqu'au 19 avril :

Nouvel appel à la réserve sanitaire pour soulager les hôpitaux de La Réunion


Publié / Actualisé
Une nouvelle alerte a été lancée par le ministère de la Santé afin de mobiliser la réserve sanitaire pour venir en renfort à La Réunion. Les périodes concernées vont du vendredi 19 mars 2021 jusqu'au lundi 19 avril 2021. Il s'agit essentiellement "d'absorber le flux de patients COVID en provenance de Mayotte (EVASAN)" indique l'alerte. Des rotations supplémentaires pour prendre le relais des soignants déjà présents sur l'île. Plus d'une cinquantaine de renforts avaient été appelés par l'agence régionale de santé (ARS) dès le mois de février. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Une nouvelle alerte a été lancée par le ministère de la Santé afin de mobiliser la réserve sanitaire pour venir en renfort à La Réunion. Les périodes concernées vont du vendredi 19 mars 2021 jusqu'au lundi 19 avril 2021. Il s'agit essentiellement "d'absorber le flux de patients COVID en provenance de Mayotte (EVASAN)" indique l'alerte. Des rotations supplémentaires pour prendre le relais des soignants déjà présents sur l'île. Plus d'une cinquantaine de renforts avaient été appelés par l'agence régionale de santé (ARS) dès le mois de février. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Pour venir prêter main forte aux hôpitaux de La Réunion, les volontaires inscrits à la réserve sanitaire sont appelés à se faire connaître pour deux périodes allant d'abord du 19 mars au 5 avril, l'autre allant du 2 avril au 19 avril 2021.

Les profils recherchés sont nombreux : "infirmier.e.s en soins généraux et en réanimation, aides-soignant.e.s, médecins généralistes, anesthésistes, kinés, référent.e.s de missions et logisticien.ne.s".

- Isolement plus souple en cas d'urgence -

Il est rappelé aux volontaires que le test PCR négatif, le dossier de motif impérieux et l'isolement à l'arrivée est obligatoire. La réserve prévient tout de même : "afin que certains professionnels bénéficiaires de dérogations soient en mesure d’accomplir leurs missions, cet isolement peut être assoupli dans le seul cadre de l’exercice d’une activité professionnelle essentielle, tout en veillant à limiter les déplacements et les contacts au strict minimum et à respecter scrupuleusement les gestes barrières". Mais pour le reste, "l’isolement reste la règle pour toutes les autres activités non liées à l’exercice professionnel."

Depuis la mi-février, suite à une note du gouvernement diffusée, entre autres, aux différentes agences régionales de santé, l'isolement est aussi obligatoire pour les professionnels de santé. Le test à J+7 est aussi demandé par la réserve sanitaire.

- Renforts en relais -

Ces volontaires vont notamment venir prendre le relais des renforts déjà présents sur le département. Le 19 février, la directrice de l'ARS de La Réunion Martine Ladoucette avait en effet déjà indiqué la venue de plus de 50 professionnels de santé issus de la réserve sanitaire, afin de soulager les hôpitaux de l'île.

La procédure en elle-même avait été délenchée dès le mois de septembre 2020 pour anticiper toute pression hospitalière. Le 15 février, le premier appel aux volontaires de la réserve a été effectué, auprès des hôpitaux de la région parisienne, comme l'avait révélé Imaz Press à l'époque.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Pouf, Posté
Une question, aide,soignante ici comment postuler sachant que ces réservistes ont besoin d un tutorat lors de leur service, car ils ne savent tout faire
Merci aux renforts, Posté
Merci aux renforts !