Pour favoritisme, corruption et trafic d'influence :

Enquête du parquet national financier sur la NRL - Les auditions débuteront ce mardi


Publié / Actualisé
Alors que s'achève tout juste le second tour des élections législatives, l'enquête préliminaire menée pour favoritisme, corruption et trafic d'influence sur les marchés de la Nouvelle Route du Littoral est relancée. Ce vendredi 19 juin 2017, les enquêteurs du parquet national financier de Paris sont arrivés à la caserne Vérines, vers 10 heures. Plusieurs personnalités doivent être entendues à titre de témoins dès ce mardi.
Alors que s'achève tout juste le second tour des élections législatives, l'enquête préliminaire menée pour favoritisme, corruption et trafic d'influence sur les marchés de la Nouvelle Route du Littoral est relancée. Ce vendredi 19 juin 2017, les enquêteurs du parquet national financier de Paris sont arrivés à la caserne Vérines, vers 10 heures. Plusieurs personnalités doivent être entendues à titre de témoins dès ce mardi.

15h35 - Dans une rencontre informelle avec la presse, Maître Daoud du barreau de Paris, avocat de la collectivité et d'aucune personne physique, ne s’est pas attardé sur le fond de l’affaire : "puisque ce que j’en sais a été écrit par vous (ndlr : les journalistes)". Il a, par contre, apporté quelques précisions juridiques.

"Pour le cas où le dossier aboutirait sur une citation directe d'éventuels mis en cause, ces derniers seraient jugés par la 32ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris" a t-il notamment précisé. C’est en effet cette juridiction qui est dédiée aux dossiers traités par le PNF. Par ailleurs, le juriste a aussi jugé "raisonnable" le délai pris par le PNF pour mener les investigations dans ce dossier. Il a  de plus confirmé que la Région se porterait partie civile, dans le cas où les intérêts de la collectivité auraient été lésés.

Les auditions prévues de différentes personnalités dans le cadre de cette enquête débuteront à partir de ce mardi.

10h05 - Les enquêteurs du parquet national financier (PNF) sont arrivés à la caserne Vérines, à Saint-Denis, où doivent se tenir les auditions prévues cette semaine. Ils sont au moins deux à avoir pris le premier vol en provenance de Paris pour ensuite se rendre directement à la caserne. 

À noter que Maître Daoud, avocat de la collectivité régionale, s'est également déplacé à La Réunion depuis Paris. Il se trouve actuellement sur l'île. 

Pour rappel, c'est deux jours avant le premier tour des législatives qu'une série de convocations a été délivrée à plusieurs élus par les gendarmes. Ces personnes seront entendues à titre de témoins. "Vu l'enquête diligentée (...) du parquet national financier à Paris (75) pour favoritisme, corruption et trafic d'influence, appelons à comparaître devant nous xxxxx", suit ensuite la date et le lieu de la convocation. En question, l'attribution des marchés de la NRL au groupement Vinci/Bouygues et GTOI/SBTPC pour un montant s'élevant à environ 1,6 milliard d'euros.

Une enquête préliminaire sur l'attribution des marchés de la nouvelle route du littoral a été ouverte pour "corruption" et "favoritisme" depuis début 2015. 11 perquisitions ont été menées simultanément par la brigade financière de la gendarmerie le jeudi 8 octobre 2015 à partir de 6 heures du matin. Sous l'autorité du parquet national financier, les forces de l'ordre sont notamment intervenues au conseil régional, au domicile du président du conseil régional Didier Robert situé à la Montagne et à la SBTPC. Des perquisitions ont également été menées dans les domiciles de Dominique Fournel, Jean-Louis Lagourgue et de collaborateurs proches du président de Région.

Le mardi 3 mai 2016, une nouvelle série de perquisitions a eu lieu chez des proches de Didier Robert et notamment au domicile de son épouse, Corinne Robert, dans les hauts de Saint-Paul. Au même moment, des gendarmes se rendaient à la Région et avaient un entretien de plus de deux heures avec le directeur de cabinet du président.

Le mardi 27 septembre 2016, les enquêteurs étaient de retour au Conseil Régional. Arrivés vers 9 heures, ils en repartaient à 18h20 avec plusieurs sacs de documents.

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

CHABAN , Posté
Barbouzes, annonce un organe de presse, plutôt muet quand il s'agit de...... !
Des nouvelles du " je n'ai pas de compte au Venezuela" ?
CHABAN, Posté
Il est gentil cet avocat, il donne des cours de droit!
Par hasard il n'a pas donné la liste des heureux convoqués ? Prêt à apporter leur total soutien et disponibilités pour le besoin de l'enquête ! LOL
Dreina lé dans la place, Posté
Madame y fé pas rien là lé convoqué aussi ? Cette lé mouillé jusqu'au cou là. Oublie pas mette à nous au courant IMAZ PRESS car elle y aime pas quand y fé La pub pour elle. Trop orgueilleuse
Maki, Posté
@Sylvain : ou lé habitué de voir band zenqueteur sur out chantier ou? xD
a entendre deux trois, na deux trois fonctionnaires i travaille juste pour le fun
KUNTA KINTé, Posté
Bonne nouvelle , le lundi au soleil comme disait Feu Claude François .
Ceux qui ont fauté la prison , Macron One est en marche pour ces B'zeurs qui vivent le ventre plein sur la misère du peuple
Monique la traitre, Posté
BEZEMENT DANS LA COUR PATEL.....QUI LE PREMIER...
CHABAN, Posté
avez vous des précisions sur qui doit être entendu?

Sylvain, Posté
Une enquête des auditions tout se qu'il y a de plus normal.