Enquête du parquet national financier :

[LIVE] Marché de la NRL - Fin de garde à vue pour Dominique Fournel


Publié / Actualisé
Ce mercredi 21 juin 2017, les auditions prévues dans le cadre de l'enquête préliminaire menée pour favoritisme, corruption et trafic d'influence sur les marchés de la Nouvelle Route du Littoral se poursuivent. Elles ont commencé peu après 9h00. Ce mardi, quatre personnes, dont le conseiller régional Dominique Fournel, ont été placées en garde à vue. Le député-maire de Saint-Leu a également été entendu à titre de témoin. Les enquêteurs du parquet national financier de Paris sont arrivés ce lundi, vers 10 heures, à la caserne Vérines sur Saint-Denis.
Ce mercredi 21 juin 2017, les auditions prévues dans le cadre de l'enquête préliminaire menée pour favoritisme, corruption et trafic d'influence sur les marchés de la Nouvelle Route du Littoral se poursuivent. Elles ont commencé peu après 9h00. Ce mardi, quatre personnes, dont le conseiller régional Dominique Fournel, ont été placées en garde à vue. Le député-maire de Saint-Leu a également été entendu à titre de témoin. Les enquêteurs du parquet national financier de Paris sont arrivés ce lundi, vers 10 heures, à la caserne Vérines sur Saint-Denis.

- Ce live est à présent terminé. Merci d'avoir suivi l'actualité en direct sur Imaz Press Réunion -

- 22h24 : Dominique Fournel est sorti de la caserne Vérines. Il était placé en garde à vue depuis ce mardi matin. Souriant, mais le visage marqué, "vous comprendrez que je ne puisse pas faire de déclaration et que je ne vous dirai rien" a-t-il déclaré à sa sortie.

 

 

Son avocat, Maître Chicaud a précisé que la garde à vue "s'est passée dans des conditions normales". "Aucune citation directe, ni aucune autre convocation n'a pour le moment été signifiée à Dominique Fournel", a précisé le défenseur.

 

 

"Je vous remercie pour votre attente et votre patience" a lancé aux journalistes Dominique Fournel, avant de monter à bord de son véhicule garé depuis mardi matin, dans une rue adjacente à la caserne Vérines.

 

 

- 22h17 : Fin de garde à vue pour Mohamed Ahmed, directeur général des services de la Région. Ce dernier n'a fait aucune déclaration à sa sortie.

- 21h32 : Brigitte Hoareau, avocate de Clément Padre, est de retour à la caserne. Visiblement, les enquêteurs profitent des dernières heures de la garde à vue pour essayer de déterminer avec exactitude le rôle des différents mis en cause dans ce dossier.

- 21h20 : Roger Georges, dirigeant de la SBTPC au moment des faits supposés et son avocat maître Marc Courteaud, sont sortis de la caserne Vérines. Ce dernier a précisé : "l'audition de mon client s'est très bien passée". A la question de savoir si l'enquête préliminaire touchait à sa fin, l'avocat répond "non, je ne pense pas".

De son côté, Roger Georges n'a pas souhaité faire de déclaration particulière. A la question de savoir s'il avait été intérrogé sous le régime de la garde à vue, le chef de la SBTPC répond "je ne sais pas si on peut appeler ça comme ça, mais on m'a posé un certain nombre de questions".

 

 

 

- 20h50 : Maitre Braun, avocat de Nicolas Morbé est de retour à la caserve Vérines, de laquelle il s'est absenté pendant une heure. Ce dernier s'est refusé à toute déclaration concernant son client. "La seule chose que je peux vous dire, c'est que c'est long, mais on ne désespère pas de finir ce soir" a-t-il simplement déclaré.

- 19h50 : Roger Georges, dirigeant de la SBTPC, se trouve lui aussi toujours dans les locaux de la Caserne Vérines. Pour rappel, en début d'après-midi, son avocat, Marc Courteaud, s'était refusé à confirmer une éventuelle garde à vue, se contentant d'indiquer : "On verra ça plus tard".

- 19h43 : Robert Chicaud, avocat de Dominique Fournel, vient de revenir à la Caserne Vérines, le visage fermé. À la question : "Êtes-vous en colère", il a répondu qu'il était "surtout fatigué".

- 19h23 : Maître Brigitte Hoareau, avocate de Clément Paré, directeur des services juridiques de la Région, est sorti de la Caserne Vérines. Il est en garde à vue depuis ce mardi matin. Même chose pour le conseiller régional Dominique Fournel, le directeur général adjoint des routes Nicolas Morbé ainsi que Mohamed Ahmed, directeur général des services.  Pour le moment, les quatre hommes sont toujours en garde à vue. Leurs audiences sont actuellement suspendues.

- 19h05 : L'audition de Dominique Fournel est désormais suspendue depuis près d'une heure et demie. Son avocat Robert Chicaud a quitté la Caserne Vérines. Il devrait être de retour dans quelques instants. Des questions supplémentaires pourraient être posées à son client.

- 17h25 : de source proche du dossier, on indique que le cabinet juridique de Maitre Monod, avocat au barreau de Paris et représentant les intérêts du Conseil régional, avait alerté la collectivité sur le risque de dysfonctionnement pesant sur le marché de la NRL. Cet avertissement a été adressé peu de temps avant l'ouverture des plis par la commission d'appel d'offres, le 15 octobre 2013. Ces sources ajoutent qu'une réunion a eu lieu la veille de l'ouverture des plis, en présence d'un avocat du cabinet Monod. Au cours de cette rencontre, il a notamment été question de ce "risque de dysfonctionnement". "Il semblerait que ces mises en garde n'aient pas suffisament retenu l'attention de la collectivité régionale", commentent ces sources.

L'ensemble du dossier, au centre de l'enquête préliminaire actuelle, découlerait de ce manque d'attention supposé, estiment les mêmes sources.

- 17h24 : les garde-à-vue de Dominique Fournel et des trois autres administratifs se poursuivent.

- 14h31 : Robert Chicaud a regagné la caserne Vérines. L'audition de son client, Dominique Fournel, va reprendre.

- 14h10 : Maitre Marc Courteaud, avocat du barreau de Paris, est de retour à la caserne Vérines. Il assure la défense des intérêts de Roger Georges, dirigeant de la SBTPC. Il n’a ni confirmé, ni affirmé la garde-à-vue de son client, se limitant à dire "on verra ça plus tard". Il avait quitté la caserne pour la pause déjeuner. Son client est dans les locaux de la caserne depuis 9h00 ce mercredi matin.

 


 

 

- 12h45 : Robert Chicaud, avocat de Dominique Fournel, espère que la garde-à-vue de son client " arrive à son terme cet après-midi." Les auditions reprendront à 14h30.

 

 

- 12h40 : Michel Allamèle a lui aussi quitté la caserne Vérine après y avoir été longuement entendu. "J'ai répété tout ce que j'ai toujours dit dans ce dossier" a-t-il lancé.

 

 

- 12h35 : Karine Nabenesa est ressorti de Vérines après un peu de plus de deux heures d'audition, en temps que témoin dans le cadre de l'enquête. Lorsqu'Imaz Press a demandé son ressenti, l'élue LPA a eu le sentiment "que (son) analyse était juste".

 

 

 

- 12h27 : La garde-à-vue de Dominique Fournel a été prolongée depuis ce matin. Elle avait été signifiée dès le début de son audition. Elle se poursuit actuellement. De source proche de l'enquête, la garde-à-vue des trois autres personnes a également été prologée.

- 10h20 : Michel Allamèle, acteur incontournable du monde des transporteurs et des terrassiers de La Réunion, est le dernier arrivant à la caserne de Vérines. Il met violemment en cause Dominique Fournel et Roger Georges. 

- 10h00 : Daniel Toussaint, ancien membre du cabinet de Didier Robert à la Région dans le courant de l'année 2014, a été brievement entendu par les enquêteurs du PNF. A sa sortie, il a indiqué : "j'ai été membre du cabinet, je ne le suis plus. J'ai tout fait pour que mon contrat ne soit pas renouvelé, on fait comme ça lorsqu'on s'aperçoit que les gens qui sont en face de vous ne sont plus dans la ligne". "Moi on m'a appris à respecter l'argent qui ne m'appartient pas" a-t-il souligné.

 

 

- 9h40 : Karine Nabenesa est arrivée à son tour à la Caserne Vérines, où elle doit être entendue par les enquêteurs en qualité de témoin, puisqu'elle a effectué un signalement au PNF il y a quelques mois maintenant. Le dossier qu'elle a déposé sur le bureau des enquêteur s'interrogeait sur des faits " possiblement constitutifs d'un trafic d'influence" disait-elle.

 

 

A son arrivée à la caserve, elle a fait part de ses craintes concernant un "dérapage" suite aux différentes évolutions de l'enquête en cours. "J'ai déjà été cambriolée, je ne sais pas ce qui peut se passer maintenant, j'espère que tout se passera bien.". Elle a également condamné les menaces de mort proférées dans la nuit, à l'encontre de Thierry Robert.

 

- 9h20 : Maitre Chicaud, défenseur de Dominique Fournel arrive à son tour à la caserne Vérines. Il a confirmé que son client était toujours en garde-à-vue. "J'espère que nous arrivons à la fin" a-t-il commenté.

- 9h06 : Roger Georges, dirigeant de la SBTPC,  dont l'entreprise fait partie du groupement attributaire du marché de la Nouvelle route du littoral (Vinci/Bouygues), est arrivé à la caserne Vérines. Interrogé par Imaz Press, il a indiqué être entendu à titre de témoin.

 

Les auditions ont débuté à 9 heures ce mardi à la caserne Vérines. Les premiers à être arrivés sont Nicolas Morbé, directeur adjoint à la direction régionale des routes et Dominique Fournel, conseiller régional chargé des grands chantiers. Ce dernier a été placé en garde à vue peu après le début de son audition ce matin. Lui comme son défenseur, Robert Chicaud, n’ont souhaité faire aucune déclaration. Sa garde à vue a été maintenue dans la soirée.

Stéphane Brossard, représentant d'Eiffage, entreprise attributaire du chantier de la NRL, au moment des faits et convoqué en tant que témoin a quant à lui été longuement entendu.

Dans l’après-midi, c’était au tour de Thierry Robert, principal opposant au président de région Didier Robert, d’être entendu à titre de témoin, puisqu’il a déposé sur les bureaux du PNF un dossier comportant plusieurs éléments jugés constitutifs d’un conflit d’intérêts.

Pour rappel

Les enquêteurs du parquet national financier (PNF) sont arrivés à la caserne Vérines, où doivent se tenir les auditions, ce lundi matin. Ils sont au moins deux à avoir pris le premier vol en provenance de Paris. Maître Daoud, avocat de la collectivité régionale, se trouve également sur l'île.

C'est deux jours avant le premier tour des élections législatives qu'une série de convocations a été remise par les gendarmes à plusieurs élus dans le cadre de l'enquête diligentée par le PNF. En question, l'attribution des marchés de la NRL au groupement Vinci/Bouygues et GTOI/SBTPC pour un montant s'élevant à environ 1,6 milliard d'euros.

Une enquête préliminaire sur l'attribution des marchés de la nouvelle route du littoral a été ouverte pour "corruption" et "favoritisme" depuis début 2015. 11 perquisitions ont été menées simultanément par la brigade financière de la gendarmerie le jeudi 8 octobre 2015 à partir de 6 heures du matin. Sous l'autorité du parquet national financier, les forces de l'ordre sont notamment intervenues au conseil régional, au domicile du président du conseil régional Didier Robert situé à la Montagne et à la SBTPC. Des perquisitions ont également été menées dans les domiciles de Dominique Fournel, Jean-Louis Lagourgue et de collaborateurs proches du président de Région.

Le mardi 3 mai 2016, une nouvelle série de perquisitions a eu lieu chez des proches de Didier Robert et notamment au domicile de son épouse, Corinne Robert, dans les hauts de Saint-Paul. Au même moment, des gendarmes se rendaient à la Région et avaient un entretien de plus de deux heures avec le directeur de cabinet du président.

Le mardi 27 septembre 2016, les enquêteurs étaient de retour au Conseil Régional. Arrivés vers 9 heures, ils en repartaient à 18h20 avec plusieurs sacs de documents.

www.ipreunion.com

 

   

8 Commentaire(s)

Jeanne , Posté
Demain on saura tout la GAV ne dure pas éternellement
CHABAN, Posté
Une garde à vue pour rien (lol) pour une routine (lol), une tradition (lol) commence à un peu durée ou je me fais un film?
KUNTA KINTé, Posté
C'est ahurissant de voir d'entendre à quel point les élus réunionnais sont à vomir !
Jose, Posté
Dawar kapkap la pou monté si lo "Mi mort pou lo transpor !
CHABAN, Posté
On est loin de la routine ou c'est juste une impression ?
Lol, Posté
qui a quelque chose à gagner là si ce n'est le terrassier mdr !
PFFF, Posté
disons une telenovelas , regardez affaire fillon on en a plus entendu parler . beaucoup de bruit pour pas grand chose encore une fois .
Dreina ê dans the place, Posté
Je love Australia, Mada and Seychelles. Why not?