[LIVE] Deuxième jour de déconfinement, un nouveau cas de Covid confirmé à La Réunion :

Aéroport Roland Garros : 400 passagers sur un vol en direction de Paris


Publié / Actualisé
Comme le reste de la France, à l'exception de Mayotte, le déconfinement se poursuit pour son deuxième jour. La Réunion décompte un nouveau cas de Covid-19, confirmé ce mardi et le total est de 437 cas en tout. La vie reprend progressivement. Les commerces ont rouvert bien que l'affluence ne soit pas au rendez-vous. Des masques ont d'ailleurs été distribués par la CCIR pour permettre aux commerçants de travailler en sécurité. Les transports en commun affichent un trafic plus conséquent et les masques sont obligatoires à bord. Les plages ont également acccessibles bien qu'il soit interdit d'y stationner. Ce déconfinement se poursuit donc sous certaines conditions. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)
Comme le reste de la France, à l'exception de Mayotte, le déconfinement se poursuit pour son deuxième jour. La Réunion décompte un nouveau cas de Covid-19, confirmé ce mardi et le total est de 437 cas en tout. La vie reprend progressivement. Les commerces ont rouvert bien que l'affluence ne soit pas au rendez-vous. Des masques ont d'ailleurs été distribués par la CCIR pour permettre aux commerçants de travailler en sécurité. Les transports en commun affichent un trafic plus conséquent et les masques sont obligatoires à bord. Les plages ont également acccessibles bien qu'il soit interdit d'y stationner. Ce déconfinement se poursuit donc sous certaines conditions. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

• Un nouveau cas de Covid-19 a été enregistré ce mardi à La Réunion. Au total (en comptant les 5 évacuations sanitaires de Mayotte dimanche) le bilan est de 437 cas recensés depuis le début de l'épidémie. 14 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 4 en réanimation.

• La Réunion entame officiellement son deuxième jour déconfinement, comme le reste de la France à l'exception de Mayotte. La liberté de circulation a été rétablie mais il reste toujours des règles à respecter pour éviter une reprise de l'épidémie.

• L'ARS de La Réunion va lancer une enquête épidémiologique auprès des personnels de l'aéroport Roland Garros pour étudier la circulation virale sur l'île.

• Le Parlement a adopté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet prochain.

• Mayotte recense 1.095 cas confirmés, et 12 décès. Le département est le seul territoire à ne pas s'être déconfiné ce lundi, la circulation virale étant trop importante.

L'île Maurice par contre affiche son 15ème jour consécutif sans nouveau cas de Covid-19 détecté sur son sol.

En France on observe une nouvelle hausse des décès avec 263 personnes mortes du Covid ces dernières 24 heures. Le bilan passe donc à 26.643 décès depuis le début de la pandémie. On compte également 2.712 patients en service de réanimation, avec 82 nouvelles admissions en 24 heures, mais le solde reste négatif avec 64 malades graves en moins. Dans les Outre-mer le bilan est de 102 hospitalisations, dont 23 en réanimation (5 à La Réunion).

Dans le monde on dénombre 4,2 millions de cas, la barre des 4 millions a donc été dépassée dans la journée de lundi. On compte également plus d'1,5 million de guéris, mais le virus a tué plus de 285.000 personnes.

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi.

    Rendez-vous demain pour de nouvelles informations sur le déconfinement en place depuis lundi.

  • IPR

    Déconfinement : comment bien retourner en forêt

    Dans le cadre du déconfinement, les forêts et les sentiers de La Réunion sont à nouveau accessibles. La Conseil départemental et l'Office nationale des forêts rappellent cependant que l'épidémie n'est pas terminée, et que certaines règles doivent être respectées. Nous publions leur communiqué ci-dessous :

    Depuis 8 semaines, les personnes ont été très nombreuses à être privées de ces espaces et ont hâte d’y retourner pour se promener, pratiquer une activité sportive, se détendre… Ces plaisirs redeviennent possibles mais le Conseil Départemental et l’ONF Réunion souhaitent attirer l’attention sur ce retour en forêt, en faisant les rappels nécessaires au regard de la crise sanitaire et la nécessaire information du public.

    - Le Covid-19 n’a pas disparu -

    Tout d’abord, le déconfinement ne signifie pas un retour à la normale. Les mesures gouvernementales récemment données dans ce cadre sont à respecter en forêt, notamment les groupes doivent être limités à 10 personnes, également pour le pique-nique. L’interdiction de camper est toujours en vigueur (les contrevenants seront verbalisés). Chaucun doit également respecter les mesures barrières et dans le cas de rencontres avec d’autres usagers (notamment sur les zones d’accueil ou de parking aussi à proximité des ouvriers forestiers en action), chacun doit veiller à respecter les mesures de distanciation physique.

    Balades en forêt… les accès routiers et les sentiers : Restez vigilants et informez-vous. Le Département et l’ONF attirent l’attention du public sur limportance de cette vigilance :

    • Les routes forestières sont ouvertes mais la densité de la végétation sur les accotements peut rendre la circulation délicate. Les travaux d’entretien sont en cours et seront livrés dans les 15 jours.

    •  Les aires d’accueil sont dans un état globalement satisfaisant mais certaines peuvent être enherbées voire sales. Une reconnaissance par les équipes de terrain est en cours.

    • Les sentiers n’ont pas fait l’objet de mesures spécifiques de fermeture. Pour rappel, les ouvriers forestiers ont cessé leur activité depuis le 18 mars dernier. Dans ce contexte, les sentiers ont été surveillés mais non entretenus.

    • Lors de la reprise progressive d’activité et afin de préparer au mieux ce déconfinement, une reconnaissance partielle a été réalisée par les équipes de l’ONF. Dans le soucis de vous accompagner au mieux, le Conseil Départemental et l’ONF Réunion vous proposeront régulièrement une liste des sentiers classés en 4 catégories selon leur état = 1/ En état praticable 2/ Praticable mais fortement enherbé 3/ Non encore reconnu à pratiquer avec prudence 4/ Fermé car dangereux.

    La liste sera consultable sur les sites internet respectifs du Département et de l'ONF dès ce vendredi 15 mai.

  • IPR

    Saint-Benoît : Reprise du marché forain et maintien du marché des producteurs

    Maintien marché des producteurs

    Face au succès rencontré pendant le confinement, la mairie de Saint-Benoît a pris la décision de pérenniser son marché des producteurs. Celui-ci aura lieu tous les mercredis matins de 7h à 12h sur la place du marché forain et sera limité à 8 producteurs maximum.

    Reprise du marché forain sur inscription

    Le marché forain reprendra également dès ce samedi matin à l’emplacement habituel. Afin de respecter toutes les consignes émises par la Préfecture, notamment en matière de distanciation, le nombre de stands sera limité à 40 forains. Seuls les produits alimentaires de première nécessité (fruits et légumes) pourront être vendus.

    La participation au marché forain se fera sur inscription auprès du service économique de la ville. Les forains seront invités à prendre connaissance du guide méthodologique transmis par la Préfecture et à en appliquer les recommandations. Pour tout renseignement et inscription, merci de contacter le 02 62 50 88 42 aux horaires habituels (de 8h à 16h du lundi au jeudi et de 8h à 12h le vendredi) ou par mail economie.tourisme@ville-saintbenoit.re. Les marchés de Saint-Benoît se dérouleront selon des mesures strictes en matière d’hygiène et de sécurité :

    - Présence simultanée de 100 personnes maximum (accès régulé par les ASVP)
    - Distance de 4 mètres entre les étals
    - Désinfection des mains à l'entrée (gel hydroalcoolique)
    - Distance d'un mètre entre les clients et les stands

  • IPR

    Le porte-hélicoptères Mistral quitte la zone océan Indien

    Depuis son départ de Male (Maldives) le 26 mars dernier et suite à l'annonce du Président de la République de la participation aux armées à la lutte contre le COVID-19, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Mistral et la frégate légère furtive Guépratte se sont rendus dans le sud de l'océan Indien afin de contribuer au volet logistique de l'opération Résilience, en soutien aux forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI).

    Au cours de sa participation à cette opération, le groupe Jeanne d'Arc a ainsi réalisé trois rotations vers Mayotte. Des missions logistiques qui ont été gérées depuis La Réunion par l'état-major interarmées (EMIA) des FAZSOI. 750 tonnes de fret on été transportées en tout.

    La suite du communiqué des FAZSOI par ici.

  • IPR

    Un nouveau cas confirmé à La Réunion, 437 au total

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment un nouveau cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce mardi 12 mai à 15h00, soit au total 437 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. 435 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés.

    •  Contact-tracing

    Plus de 3500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing.

    Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé Publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

    Ces personnes ont fait l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle a été évalué leur état de santé et leur a été précisé l’importance de :

    - respecter un isolement strict (quatorzaine)

    - surveiller quotidiennement leur état de santé (avec prise de température) et appeler tous les jours un numéro vert dédié

    - appeler immédiatement le 15 en cas d’apparition de symptômes

    - porter les masques livrés à leur domicile afin de limiter les risques de transmission du virus (sécuriser les déplacements au sein du domicile ou à l’extérieur pour motif de déplacement impérieux).

    Prises de contact pendant la quatorzaine :

    - A mi-parcours :rappel des personnes n’ayant pas contacté régulièrement le numéro vert pour s’assurer du maintien de leur isolement et de leur état de santé.

    - En fin de quatorzaine :rappel de toutes les personnes pour leur signifier la fin de leur isolement et s’assurer de nouveau de leur état de santé.


     

  • IPR

    400 passagers embarquent pour un vol plein en direction de Paris, suivez notre live :

  • IPR

    34 nouveaux cas confirmés à Mayotte, 1095 au total

    42 patients actuellement hospitalisés au CHM dont 29 dans le service de médecine et 7 dans le service de réanimation (1 en réanimation néonatale)
    12 décès sont à déplorer
    492 personnes officiellement guéries

    Pour mieux répondre aux besoins hospitaliers liés à l’évolution épidémique, l’ARS de Mayotte et l'ARS La Réunion travaillent conjointement, en collaboration avec les établissements hospitaliers publics et privés de l’Océan Indien, au renforcement du nombre des évacuations sanitaires de Mayotte vers La Réunion, largement épargnée par l’épidémie.

    Cette solidarité intra régionale, largement mise à contribution en métropole à l’acmé de l’épidémie, permet de faire souffler les équipes et de libérer des lits, pour que tous les patients dont l’état de santé l’exige puissent être accueillis au CHM (aux urgences, en médecine, en réanimation, en pédiatrie) dans de bonnes conditions de sécurité et de qualité des soins.

  • IPR

    Des contrôles de température progressivement déployés sur les vols Air France

    Des contrôles de température seront progressivement déployés au départ de l'ensemble des vols opérés par Air France. A compter de ce lundi 11 mai, la compagnie française affirme qu'elle déploie un dispositif de contrôle de température au départ de l'ensemble de ses vols. Cette vérification systématique sera assurée au moyen de thermomètres infrarouges sans contact.

    Une température inférieure à 38°C sera requise pour pouvoir voyager. Les clients présentant une température supérieure à cette valeur pourront se voir refuser l'embarquement et leur réservation sera modifiée sans frais pour un départ ultérieur, prévient Air France.

    Le communiqué de la compagnie Air France à consulter sur ce lien.

  • IPR

    Masque obligatoire, accès limité... un dispositif renforcé à l'aéroport Roland Garros

    Soucieux de protéger les passagers et les personnels de la communauté aéroportuaire contre le risque sanitaire en cours, l'aéroport Roland Garros met en place de nouvelles règles de fonctionnement au sein de ses installations. Ces mesures préfigurent le fonctionnement à venir de l'aéroport, lors de la reprise progressive du trafic aérien.

    La Société Aéroportuaire appelle le public à la responsabilité et au respect de ce dispositif, qui leur permet de voyager sereinement. Les nouvelles mesures de précautions sanitaires s'appliquent aux passagers, dès ce mardi 12 mai, à l'occasion du premier vol au départ pour Paris depuis le déconfinement de l'île.

    Pour rappel, seulement trois vols hebdomadaires restent autorisés entre La Réunion et Paris au mois de mai, opérés par les compagnies Air Austral et Air France délivrant les titres de transport uniquement sur justification d'un motif impérieux de voyage.

    Plus d'infos sur ce lien.

  • IPR

    Prière mondiale pour la fin de la pandémie jeudi 14 mai

    Face à la grave crise mondiale causée par le Covid-19 le Haut Comité pour la Fraternité Humaine a décidé de faire du 14 mai une journée mondiale de prière, de jeûne et d'oeuvres de charité "pour panser les plaies d'une humanité bouleversée et meurtrie par la pandémie" de Covid-19. Le Haut Comité invite les croyants ainsi que tous ceux qui le souhaitent à prier ce jour-là.

    Plus d'infos par ici.

  • IPR

    La CHU rappelle l'importance de la continuité des soins en cardiologie

    Malgré la crise Covid-19, le CHU de La Réunion poursuit sur ses deux sites les activités de soins en cardiologie. Au CHU, comme dans l'ensemble des établissements de santé, certaines activités non urgentes ou non liées à la prise en charge des patients avérés ou suspects Covid-19, ont pu être reportées afin de limiter les déplacements de la population et de limiter les risques.

    Retrouvez toutes les infos du CHU par ici.

     

  • IPR

    L'aide exceptionnelle de solidarité versée par la CAF le 15 mai

    Pour soutenir les foyers démunis ou modestes face aux difficultés financières liées à la crise sanitaire causée par l'épidémie de Covid-19, une aide exceptionnelle de solidarité a été décidée par le gouvernement. Cette aide sera versée le 15 mai 2020 (mi-juin pour les bénéficiaires du RSO). Les allocataires n'ont aucune démarche à effectuer, les paiements sont automatiques.

    Qui peut en bénéficier ?

    Les personnes concernées par cette aide financière exceptionnelle de solidarité sont les bénéficiaires des prestations sociales suivantes :
    • Revenu de solidarité active (RSA),
    • Revenu de solidarité (RSO),
    • Aide personnelle au logement s'ils ont au moins un enfant à charge,
    • Allocation de solidarité spécifique (ASS, versée par Pôle Emploi),
    • Allocation équivalent retraite (AER, versée par Pôle emploi).

    La suite des infos par ici.

  • IPR

    Réorganisation des marchés forains de Sainte-Marie

    La ville de Sainte-Marie informe la population que dans le cadre du déconfinement les marchés forains auront lieu désormais :
    - Mercredi, à Beauséjour, de 6h 00 à 12h 00
    - Samedi, au Centre-Ville de Sainte-Marie, de 6h 00 à 12h 00.

    Compte tenu du virus toujours présent, il est donc demandé de continuer à respecter les gestes barrières, à savoir :
    - La fréquentation du marché est limitée à un membre par foyer
    - Les clients devront réaliser un lavage des mains à l’entrée comme à la sortie du marché
    - Les clients sont priés de suivre le sens de circulation indiqué
    - Seul le commerçant aura le droit de toucher et de servir les produits aux clients
    - Les mouchoirs usagés devront être jetés dans les poubelles

  • IPR

    Décès à La Réunion entre mars et avril : pas de surmortalité observée

    Exceptionnellement, pendant la pandémie du Covid-19, l'Insee diffuse chaque semaine le nombre de décès par jour et par département. Le nombre de décès survenus à La Réunion entre le 1er mars et le 26 avril 2020 baisse légèrement par rapport aux mêmes périodes de 2018 et 2019 selon l'Insee. Les circonstances actuelles, où se conjuguent pandémie du Covid-19 et épidémie de dengue, n'entraînent donc pas de surmortalité sur l'île sur la période considérée.

    Rappelons qu'il n'y a pas de décès lié au Covid-19 à La Réunion à ce jour.

    Retrouvez le communiqué de l'Insee sur ce lien.

  • IPR

    La plateforme téléphonique psy-Covid974 toujours en place

    Pour rappel, dans le contexte épidémique de Covid-19, l'Etablissement public de santé mentale de La Réunion et la Cellule d'urgence médico-psychologique Océan Indien, avec le soutien de l'ARS La Réunion ont mis en place la plateforme téléphonique psy-Covid974 qui est une plateforme d'écoute psychologique, avec pour objectif de pallier de possibles souffrances psychiques de la part de la population et des professionnels de santé. Depuis le lundi 30 mars 2020, un numéro d'appel gratuit de soutien médico-psychologique est ouvert.

    Le déconfinement peut générer un stress supplémentaire. En effet, la population sera confrontée aux conséquences diverses de la crise sanitaire du Covid-19 (perte de revenus, licenciement, garde des enfants, problèmes familiaux, sentiment d’insécurité etc…). De plus, les personnes n’étant plus confinées chez elles pourront se sentir davantage exposées au virus et ressentir des troubles d’anxiété et d’angoisse.

    Du côté des professionnels de santé, des angoisses peuvent aussi apparaître pour certains sur la reprise de leur activité et leur exposition face au virus, et pour d’autres la projection d’une deuxième vague.

    Dans ce contexte le maintien de la plateforme téléphonique est indispensable.

    Vous pouvez contacter le 0 800 200 840 (appel gratuit) du lundi au vendredi de 9h à 18h



     

    Lire l'article ici
     

  • IPR

    La cheffe Babette de Rozières offre des repas aux étudiants ultramarins

    Ce lundi 11 mai 2020, l'Union des étudiants réunionnais de l'Hexagone lance une opération de distribution de repas grâce à Babette de Rozières, célèbre cheffe cuisinière et élue au Conseil Régional d'Île de France. Les repas fournis par cette célèbre cheffe seront distribués par l'équipe del'UERH dans toute l'Île de France tout au long de la semaine. "L'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone se réjouit de cet élan de solidarité apporté par Babette de Rozières, personnalité ultramarine, aux Étudiants Ultramarins, face au manque d'accompagnement par les autorités compétentes. Nous remercions Babette de Rozières pour son humanisme et son soutien à nos actions" écrit l'UERH dans un communiqué.

    Lire l'article ici

  • IPR

    En France, 26% de décès supplémentaires entre début mars et mi-avril 2020

    La crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 a un impact sur le nombre total de décès, selon l'Insee. "Du 2 mars au 19 avril 2020, 22.140 décès supplémentaires, soit 26% de plus toutes causes confondues, ont eu lieu par rapport à la moyenne des décès survenus durant la même période entre 2015 et 2019. L’excédent des décès augmente nettement à partir de la semaine du 16 mars puis a tendance à se réduire à partir de la semaine du 6 avril. Il touche autant les hommes que les femmes et est d’autant plus fort pour les personnes les plus âgées. L’Île-de-France et le Grand Est sont les régions les plus touchées par cet excédent de mortalité. La hausse des décès est plus forte dans les territoires densément peuplés bien que la population y est en moyenne plus jeune."



    Rappelons qu'il n'y a pas de décès lié au Covid-19 à La Réunion. Mayotte compte 12 décès à ce jour.

  • IPR

    Appel à volontariat de l'ARS

    "La situation sanitaire évolue et les établissements médico-sociaux ont à nouveau besoin de soutien :
    - Accompagnant éducatif et social (AES)
    - Aide médico-psychologique (AMP)
    - Auxiliaire de vie sociale (AVS)"

  • IPR

    Appel à la vigilance : les Réunionnais pourront de nouveau profiter de la mer mais avec prudence

    La mer reste un espace fragile et parfois dangereux, rappelle la préfecture. L'accès à la mer est rouvert pour les activités nautiques, la pêche de loisir ou encore la chasse sous-marine mais il est nécessaire de renseigner sur les conditions météorologiques avant toute sortie en mer.

    Il est essentiel de reprendre les bons réflexes de sécurité :

    • se renseigner sur les conditions météorologiques,

    • informer ses proches des heures de départ et de retour prévues et de la zone d'évolution,

    • porter un gilet de sauvetage, respecter les limitations de vitesse et de navigation.

    La suite du communiqué de la préfecture par ici.

  • IPR

    Onglerie es et esthétique : c’est la reprise, suivez notre live sur Facebook :

  • IPR

    Plages de Saint-Paul : réouverture des cinq postes de secours

    Le vendredi 8 mai, le préfet Jacques Billant a annoncé, lors de son intervention, la réouverture des plages sous certaines conditions. Il a ainsi précisé que l'accès aux plages devait se faire dans le respect des mesures barrières et autorisait la pratique sportive, la promenade, la baignade à titre individuel ou familial et les sports nautiques tout en respectant l'arrêté préfectoral du 6 février 2020 portant sur l'interdiction de baignade et d'activités nautiques hors du lagon et des espaces surveillés Afin d'accompagner cette dernière mesure, la ville de Saint-Paul a décidé de rouvrir dès ce mardi matin l'ensemble de ces cinq postes de secours (Boucan Canot, Roches Noires, Hermitage village, Hermitage la Passe et la Saline).

    Lire l'article ici

  • IPR

    Brésil : salons de coiffure et de beauté, "activités essentielles" pour Bolsonaro

    Un décret du président brésilien Jair Bolsonaro a inclus lundi les salons de coiffure et de beauté, ainsi que les salles de musculation, dans la liste des "activités essentielles" autorisées dans les Etats et municipalités qui pratiquent le confinement anticoronavirus.

    Le décret a été publié dans une édition extraordinaire du Journal Officiel de l'Union. "Je les ai mis aujourd'hui (lundi), parce que la santé c'est la vie, les salles de musculation, les salons de beauté et de coiffure. L'hygiène c'est la vie. Ces trois catégories représentent plus d'un million d'emplois", a expliqué le chef de l'Etat à des journalistes à Brasilia.

    "Celui qui est aujourd'hui à la maison, sédentaire, augmente son taux de cholestérol, le problème de stress, un tas de problèmes. Mais s'il peut aller dans une salle de musculation, évidemment selon les règlements du ministère de la Santé, il aura une vie en meilleure santé. Même chose avec le coiffeur. S'occuper des ongles, des cheveux, etc., c'est une question d'hygiène", a-t-il ajouté.

    Le président d'extrême droite, qui avait qualifié le Covid-19 de "petite grippe", est vent debout contre les mesures de confinement décidées par les Etats et municipalités, car il les considère ruineuses pour l'économie nationale.

    Le coronavirus a fait officiellement plus de 11.000 morts et contaminé près de 170.000 personnes au Brésil, mais des scientifiques estiment ces chiffres largement en dessous de la réalité.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Déconfinement en Métropole: nouvelle journée test avec la réouverture des écoles

    C'est un enjeu majeur du déconfinement: environ un million d'enfants doivent reprendre mardi le chemin de l'école, un redémarrage limité et strictement encadré mais qui suscite de nombreuses craintes face à une épidémie de coronavirus "toujours active" en France.

    Avec cette décision contestée par des scientifiques et certains élus, le gouvernement entend poursuivre la levée progressive du confinement, qui a débuté lundi avec la réouverture de nombreux commerces et la fin de restrictions de déplacement imposées aux Français depuis 55 jours.

    Pour répondre aux craintes des enseignants et des familles, les milliers d'écoles maternelles et primaires qui rouvrent leurs portes à partir de mardi seront soumises à un strict protocole sanitaire afin d'éviter toute nouvelle flambée de l'épidémie, qui a fait 26.643 morts en France selon le bilan officiel publié lundi soir.

    Lavage de mains à répétition, port du masque recommandé pour les enseignants, respect "en permanence" des gestes barrières, limitation du nombre d'élèves par classe...: le protocole établi par le gouvernement doit permettre "une remise en marche" de l'école, selon le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Enquête épidémiologique auprès des personnels de l'aéroport Roland Garros

    A ce jour La Réunion a été peu touchée par l'épidémie de coronavirus. La majorité des 436 cas confirmés au 9 mai a été importée ou a été en contact avec des cas connus. Cependant, 61 cas autochtones (14%) ont été décelés ; le mode de contamination d'une partie d'entre eux reste non identifié, laissant suspecter une circulation à bas bruit du virus sur le territoire.

    Dans le contexte du déconfinement, l'Agence Régionale de Santé (ARS) de La Réunion a mandaté la cellule régionale épidémiologique (CRE)* pour mener des enquêtes épidémiologiques. Ces dernières sont menées avant et après déconfinement afin de pouvoir estimer et suivre le niveau de circulation virale.

    Parmi les groupes de population à enquêter, la CRE a retenu les personnels travaillant à l’aéroport de La Réunion qui est un des seuls lieux d’échanges avec l’extérieur sur l’ile. Parmi les 750 professionnels intervenant sur la zone aéroportuaire sur laquelle arrivent des voyageurs, un échantillon de 300 personnes sera tiré au sort afin de participer à cette première enquête épidémiologique prévue entre le 10 et le 15 mai 2020.

    La suite du communiqué de la préfecture par ici.

  • IPR

    Malgré le déconfinement les restaurants, cinémas, théâtres, salles de sport... les portes restent closes

    Alors que la plupart des commerces ont pu totalement rouvrir dès ce lundi 11 mai 2020, pour certains secteurs, la reprise s'annonce plus compliquée : restaurateurs, hôteliers, acteurs de la vie culturelle ou sportive doivent encore patienter avant de pouvoir accueillir leurs clients comme avant. La plupart attendent impatiemment le 2 juin prochain pour en savoir plus sur leur avenir économique.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Masques obligatoires dans les bus : une semaine d'adaptation avant la verbalisation

    Après le confinement, place au déconfinement. À compter du 11 mai 2020, les règles de vie en société changent, notamment dans les transports publics où le port du masque est devenu obligatoire, sous peine de contravention.

    C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre lors de la présentation finale du plan de déconfinement. A La Réunion cependant, les choses diffèrent quelque peu : les contrôleurs laissent une semaine de battement aux voyageurs avant d'appliquer cette mesure forte. Un temps d'adaptation censé permettre à chacune et chacun de se procurer un masque.

    En revanche, l’accès au transport peut être refusé à un client ne portant pas de masque.

    Les détails sont par ici

     

     

  • IPR

    Le bilan provisoire de la pandémie dans le monde lundi soir

    La pandémie a fait au moins 283.978 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 23h (heure de La Réunion). Plus de 4,14 millions de cas ont été diagnostiqués dans 195 pays et territoires.

    Parmi ces cas, au moins 1 396 200 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

    Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé, avec 79.894 décès. Suivent le Royaume-Uni (32.065), l'Italie (30.739), l'Espagne (26.744) et la France (26.643).

    Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 75 décès pour 100 000 habitants, suivi par l’Espagne (57), l’Italie (51), le Royaume-Uni (47), et la France (41).

    La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82 918 cas (17 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4 633 décès (0 nouveau), et 78 144 guérisons.

    L’Europe totalisait lundi à 00h (heure de La Réunion) 157 271 décès pour 1 756 578 cas,
    les États-Unis et le Canada 84 950 décès (1 409 724 cas),
    l’Amérique latine et les Caraïbes 20 909 décès (375 280 cas),
    l’Asie 10 749 décès (301 143 cas), le Moyen-Orient 7 656 décès (232 009 cas),
    l’Afrique 2 318 décès (65 338 cas),
    l’Océanie 125 décès (8 285 cas).

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Le bilan provisoire de l'épidémie en France lundi soir

    En France on observe une nouvelle hausse des décès avec 263 personnes mortes du Covid ces dernières 24 heures.

    Le bilan passe donc à 26.643 décès depuis le début de la pandémie.

    On compte également 2.712 patients en service de réanimation, avec 82 nouvelles admissions en 24 heures, mais le solde reste négatif avec 64 malades graves en moins. Dans les Outre-mer le bilan est de 102 hospitalisations, dont 23 en réanimation (5 à La Réunion).

  • IPR

    Le bilan de la pandémie

    • Aucun nouveau cas de Covid-19 n'a été enregistré ce lundi à La Réunion. Au total (en comptant les 5 évacuations sanitaires de Mayotte dimanche) le bilan est de 436 cas recensés depuis le début de l'épidémie. 14 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 5 en réanimation.

    • Mayotte recense 1.061 cas confirmés, et 12 décès. Le département est le seul territoire à ne pas s'être déconfiné ce lundi, la circulation virale étant trop importante.

    L'île Maurice par contre affiche son 15ème jour consécutif sans nouveau cas de Covid-19 détecté sur son sol.

    En France on observe une nouvelle hausse des décès avec 263 personnes mortes du Covid ces dernières 24 heures. Le bilan passe donc à 26.643 décès depuis le début de la pandémie. On compte également 2.712 patients en service de réanimation, avec 82 nouvelles admissions en 24 heures, mais le solde reste négatif avec 64 malades graves en moins. Dans les Outre-mer le bilan est de 102 hospitalisations, dont 23 en réanimation (5 à La Réunion).

    Dans le monde on dénombre 4,2 millions de cas, la barre des 4 millions a donc été dépassée dans la journée de lundi. On compte également plus d'1,5 million de guéris, mais le virus a tué plus de 285.000 personnes.

  • IPR

    Koman i lé La Rényion ?

    On repart ce matin encore pour une nouvelle journée de suivi du déconfinement et de l'actualité de la crise sanitaire.

    Allez, on se met en route et surtout restez preduent(e)s

A propos

436 cas de Covid-19 à La Réunion, le déconfinement progressif se poursuit

- Peu de cas autochtones mais une étude épidémiologique prévue -

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment aucun nouveau cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion ce lundi 11 mai à 15h00, soit au total 436 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020, parmi lesquels 11 cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale.

5 personnes sont en service de réanimation dont 3 issues d'une évacuation sanitaire, et 9 autres personnes sont hospitalisées hors réanimation dont 8 issues d'une évacuation sanitaire. Plus de 3500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing.

Le nombre de cas autochtones reste de 61 personnes, soit 14% du nombre total de cas. Selon l'ARS cela laisse suspecter une circulation à bas bruit du virus sur le territoire. Dans le contexte du déconfinement, l'Agence Régionale de Santé (ARS) de La Réunion a donc mandaté la cellule régionale épidémiologique (CRE) pour mener des enquêtes épidémiologiques, menées avant et après déconfinement afin de pouvoir estimer et suivre le niveau de circulation virale. Un échantillon de 300 personnes travaillant à l'aéroport sera tiré au sort afin de participer à cette première enquête épidémiologique prévue entre le 10 et le 15 mai 2020.

- Pas beaucoup d'affluence dans les magasins de l'île -

Preuve en est que la vie économique reprend : la circulation sur la Route du Littoral et autres grands axes reprend elle aussi. Vacances scolaires oblige, le trafic n'était pas aussi dense qu'avant le confinement mais les automobilistes étaient plus nombreux sur les routes.

Côté boutiques, les salons de coiffure reprennent leurs activités, tout en respectant les mesures de sécurité sanitaire. Les magasins de vêtements, d'accessoires également. La CCIR a distribué des masques à ces différents commerçants au marché couvert de Saint-Denis.

"On ne va pas retrouver notre économie normale avant 2022" a estimé le président de la CCIR Ibrahim Patel. "Avec les gestes barrières ce ne sera pas la clientèle d'avant". Car "qu'on le veule ou non, il va y avoir de la casse et des entreprises perdues. Un accompagnement fort peut éviter la casse." La CCIR ne sait pas cependant combien d'entreprises ont fermé pour l'instant. D'ici décembre, des estimations seront faites. Ibrahim Patel demande au gouvernement de maintenir le fonds de solidarité nationale jusqu'à la fin de l'année et d'annuler les charges fiscales. Le gouvernement a déjà décidé d'annuler les charges sociales.

- Les plages rouvrent avec des règles précises -

Nous l'avons également suivi en direct ce lundi, les plages ont rouvert. Cette réouverture est cependant soumise à des règles précises et strictes : interdiction de stationner sur le sable et de bronzer, interdiction de pratiquer des sports de plage comme le beach volley ou le beach tennis et enfin, interdiction de pique-niquer sur la plage. Il est cependant possible de nager, se baigner, faire des activités nautiques et reprendre la pêche de loisir.

Des règles globalement respectées mais pas toujours comprises. A Boucan Canot par exemple, les serviettes de bain et les ballons étaient malgré tout de sortie. Si les écarts sont trop grands, la préfecture pourrait envisager de publier un arrêté préfectoral sur la question.

Retrouvez nos lives précédents ici :

• notre live du 11 mai : Covid-19 : aucun nouveau cas recensé à La Réunion, 436 en comptant les évacuations sanitaires

• notre live du 10 mai : 436 cas au total après le transfert de 5 patients à La Réunion, J-1 avant le déconfinement

• notre live du 9 mai : Covid-19 : 1 nouveau cas confirmé à La Réunion, 431 au total

• notre live du 8 mai : Trois nouveaux cas de Covid-19 à La Réunion, 430 recensés depuis le début de l'épidémie

• notre live du 7 mai : Deux nouveaux cas confirmés à La Réunion, 8 personnes hospitalisées dont 3 en réanimation

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici

   

4 Commentaire(s)

Yvonjoseph, Posté
Il seront bon que l'ARS nous informe du nombre de guéris. nous en somme toujours à 300 depuis une éternité.
Yvonjoseph, Posté
COVID19 du 12.05.2020 - 1 nouveau cas - C'est encore un cas importé qui passent de 307 à 308 - Il serait bon de le préciser en précisant que ce n'est pas une circulation de virus.
Image de la réunion, depuis son mobile, Posté
Et voilà où on en est rendu dans notre paysage
7AC, Posté
On était à 431 cas samedi, 0 cas dimanche, 0 cas lundi, et à présent on est à 436 ! Vos chiffres et surtout votre façon de compter, vous savez ce que nous en pensons... Et comme d'habitude, ne publiez pas, achetés par le préfet et l'Ars, non ? (Très cher 7AC, si vous prenez la peine de lire nos articles et même tout simplement les titres, vous verrez que les évacuations sanitaires des malades en provenance de Mayotte sont inclus dans le décompte final - dont le détail est publié tous les jours -, cela explique que même sans nouveau cas à La Réunion, le nombre total augmente quand même. Par ailleurs si vous avez les adresses personnelles du préfet et de la directrice de l'ARS, que vous semblez bien connaître, merci de nous les communiquer au plus vite. Nous leur réclamerons le versement des primes que nous sont dues selon vous. Passez une excellente journée - Webmaster)