[LIVE] Le dispositif de quatorzaine considérablement durci pour les voyageurs :

Coronavirus: 24 nouveaux cas à La Réunion, 207 malades au total


Publié / Actualisé
24 nouveaux cas confirmés de covid-19 ont été recensés par l'agence régionale de santé (ARS) ce dimanche 29 mars 2020. Au total 207 personnes ont été contaminées depuis l'apparition du premier cas le 11 mars 2020. Au moins 20 cas sont autochtones. Patrick Devedjian, ancien ministre et président LR du Département Hauts-de-Seine, est mort du covid-19 dans la nuit de samedi à dimanche. Les parlementaires de La Réunion ont écrit à la ministre des Outre-mer Annick Girardin pour réclamer le confinement obligatoire et le dépistage de tous les voyageurs arrivant sur l'île. L'Etat a ensuite annoncé le durcissement du dispositif de quatorzaine. Les voyageurs seront hébergés dans des lieux réquisitionnés sans passer par leur domicile et sans contact avec leur entourage. La commune de la Possession instaure un couvre-feu à partir de lundi soir. Restez avec nous, nous suivons en direct toute la journée l'évolution de la crise sanitaire (Photo rb/www.ipreunion.com)
24 nouveaux cas confirmés de covid-19 ont été recensés par l'agence régionale de santé (ARS) ce dimanche 29 mars 2020. Au total 207 personnes ont été contaminées depuis l'apparition du premier cas le 11 mars 2020. Au moins 20 cas sont autochtones. Patrick Devedjian, ancien ministre et président LR du Département Hauts-de-Seine, est mort du covid-19 dans la nuit de samedi à dimanche. Les parlementaires de La Réunion ont écrit à la ministre des Outre-mer Annick Girardin pour réclamer le confinement obligatoire et le dépistage de tous les voyageurs arrivant sur l'île. L'Etat a ensuite annoncé le durcissement du dispositif de quatorzaine. Les voyageurs seront hébergés dans des lieux réquisitionnés sans passer par leur domicile et sans contact avec leur entourage. La commune de la Possession instaure un couvre-feu à partir de lundi soir. Restez avec nous, nous suivons en direct toute la journée l'évolution de la crise sanitaire (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

• À La Réunion on compte 207 malades, 3 personnes sont en réanimation,  au moins 20 contaminations sont des cas autochtones

• Dans toute la France on recense 37.575 cas confirmés, 2.314 personnes ont succombé des suites de la maladie

Dans le monde 591.971 personnes ont été contaminées, plus de 30.000 patient(e)s ont été tué(e)s par le virus

Patrick Devedjian, ancien ministre et président LR du Département Hauts-de-Seine, est mort du covid-19 dans la nuit de samedi à dimanche

• À l'initiative de la députée Ericka Bareigts, les parlementaires ont adressé un courrier à la ministre des Outre-mer Annick Girardin pour demander le confinement strict de tous les voyageurs.

• L'Etat a ensuite annoncé le durcissement du dispositif de quatorzaine. Les voyageurs seront hébergés dans des lieux réquisitionnés sans passer par leur domicile et sans contact avec leur entourage

• La Possession instaure le couvre-feu

Pour tous vos déplacements impérieux, téléchargez l'attestation obligatoire à remplir à la main ici.

Pour l'employeur, l'attestation nécessaire se trouve ici

  • IPR

    Ce live est à présent terminé. Merci d'être restés avec nous, merci d'être restés chez vous

    A demain pour un nouveau suivi en direct de la crise sanitaire

    Bonne soirée, prenez soin de vous

  • IPR

    L'Etat réduit les vols entre Paris et La Réunion à trois vols par semaine, plus aucun vol opéré entre Mayotte et La Réunion

    Les voyageurs arrivant à La Réunion seront directement confinés sans passer par leur domicile

    • La préfecture annonce la réduction des vols commerciaux entre Paris et La Réunion à trois par semaine. Les liaisons commerciales avec Mayotte, elles sont totalement suspendues.

    A compter du lundi 30 mars, le confinement en quatorzaine des arrivants sur l'île sera encore plus strict.  Les voyageurs :

    - seront hébergés dans des lieux réquisitionnés par le préfet et ne pourront plus rentrer à leur domicile ;

    - seront transportés directement depuis l'aéroport vers le lieu d'hébergement, sans passage possible par leur domicile et sans contact avec leur entourage.

     

    Lire l'article ici

  • IPR

    24 nouvelles personnes contaminées par le coronavirus, La Réunion passe la barre de 200 patients

    La préfecture et l'Agence régionale de santé confirment 24 nouveaux cas de coronavirus covid-19 à La Réunion, ce dimanche 29 mars à 15h00, soit au total 207 cas depuis l’apparition  du premier cas le 11 mars 2020.

    159 cas ont été investigué à cette heure par l’ARS et Santé publique France.

    • Bilan des cas investigués

    - cas importés : 139
    - cas de transmission locale en lien avec des cas importés diagnostiqués : 8
    - cas indirectement liés à des cas importés 12
    - nombre total de cas investigués : 159

    Les cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) représentent 87% des cas.

    • Situation sanitaire

    - cas hospitalisés en service de réanimation : 4

    • Tranches d’âge des cas investigués

    - mineurs : 6
    - majeurs : 153
    - 18 à 50 ans : 52%
    - 51 à 65 ans : 30%
    - plus de 65 ans : 13%
    48 cas sont toujours en cours d’investigation

    Tous les cas confirmés font l’objet de l’identification de toutes les personnes ayant été en contact avec ces malades (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…).

    Toutes ces personnes "contact" sont appelées individuellement par la cellule de suivi de l’ARS en collaboration avec Santé publique France. Leur état de santé est évalué à cette occasion.

    Il leur est reprécisé au cours de l’entretien l’importance du respect d’un isolement strict, de la surveillance quotidienne de leur état de santé (avec prise de température) et d’appeler immédiatement le 15 en cas d’apparition de symptômes.

    A ce jour, un peu plus de 1 400 personnes ont été identifiées comme sujet contact et font donc l’objet d’une mesure de quatorzaine et d’auto-surveillance.

    Lorsque la cellule de suivi détecte un mauvais respect des obligations de quatorzaine, elle en informe la préfecture afin qu’un arrêté soit pris à l’encontre de la personne. L’arrêté est notifié par les forces de l’ordre.

     

  • IPR

    L'Ordre des médecins réclame des centres d'accueil pour les malades

    Les conseils de l'Ordre des Médecins et de l'Union régionale des médecins libéraux de l'Océan Indien adressent, ce dimanche 29 mars 2020, un courrier  au Ministre de la Santé Olivier Véran, au Préfet de la Réunion Jacques Billant et à la directrice de l'ARS Martine Ladoucette au sujet de la prise en charge des Patients Covid-19 de retour à domicile.

    "Le retour des autres URPS (union régionale des professionnels de santé - ndlr) en Métropole est inquiétant, l’épidémie s’aggrave de jour en jour et les soignants allant au domicile des patients  Covid-19 sont exposés à un risque important de contamination du fait du manque de matériel de protection..." écrivent-ils

    Ils ajoutent que "les Professionnels de Santé ne peuvent pas, en l’état actuel, assumer la prise en charge à domicile en l’absence de masques pour les patients et de tout le matériel nécessaire pour les soignants, à savoir masques, lunettes, charlottes, surblouses imperméables, gants et SHA...."

    "Une évaluation stricte et précise de la prise en charge à domicile et en retour d'hospitalisation est primordiale avec nécessité de garantir ​les mesures de confinement et d’isolement au sein du domicile" estiment-ils. "Beaucoup de patients  Covid-19 ne pourront pas rester ou retourner à leur domicile pour raisons médicales, sociales ou organisationnelles" soulignent-ils.

    Les professionnels de santé interpellent les autorités sanitaires "sur la ​nécessité absolue ​de confinement des patients  Covid-19 et ​l’impériosité de mettre en place dès aujourd’hui des ​centres d’accueil dédiés pour les patients  Covid-19 lorsque la prise en charge à domicile ne peut pas se faire".

    Ils ajoutent : "nous exigeons la mise en place et la tenue d’un conseil médico-social de crise. La protection absolue de tous les intervenants, que ce soit à domicile ou dans les centres dédiés, est une condition pré-requise".

    La communauté médicale affirme qu'elle ne transigera pas à ces conditions de prise en charge.

    Nous publions ce communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    La Possession instaure un couvre-feu à partir de lundi

    Face au non-respect croissant des consignes de confinement général dans sa commune, la maire de la Possession Vanessa Miranville instaure, ce dimanche 29 mars 2020 un couvre-feu de 20h à 5h du matin. Il entrera en vigueur dès ce lundi 30 mars 2020 pour période de 7 jours. 

    Lire l'article ici.

  • IPR

    Les amendes pour non respect du confinement passe à 200 euros

    Le montant des amendes pour infraction du confinement général augmentent, ce dimanche 29 mars 2020. Elles s'élèvent désormais à 200 euros et, en cas de majoration, à 450 euros, selon un décret publié au Journal officiel dimanche. Les précédents montants de ces amendes forfaitaires s'élevaient respectivement à 135 et 375 euros depuis le 18 mars.

    Lire l'article ici.

  • IPR

    Les parlementaires réunionnais d'une seule voix 

    À l'initiative de la députée Ericka Breigts, qui avait expressément formulé cette requête au préfet Jacques Billant, huit des onze parlementaires réunionnais adressent, ce dimanche 29 mars 2020, un courrier à la ministre des Outre-mer Annick Girardin, pour demander un contrôle strict de tous les voyageurs arrivant à La Réunion. À défaut de cela, ils préconisent une fermeture pure et dure de l'aéroport Roland-Garros.

    Nous publier le courrier dans son intégralité ici.

     
  • IPR

    Réunion la 1ère change ses habitudes

    Face à l'épidémie de coronavirus, le réseau Outre-mer 1ère s'adapte à la situation. Pour soulager les régies, respecter le confinement, les distances de sécurité, il propose une offre pensée collectivement, adaptée à chaque zone de diffusion et à son fuseau horaire. 

  • IPR

    La Ligue réunionnaise de basket suspend définitivement les championnats pour la saison 2019-2020

    Cette décision s'applique conformément à celle prise par la Fédération française de basket, ce dimanche 29 mars 2020.

    Il n'y aura ni descente ni champion, ni promotion, ni relégation, informe le président de la Ligue Johan Guillou.

    Lire l'article ici.

  • IPR

    Le CHU met au point la situation des étudiants

    Ce dimanche 29 mars, le CHU de La Réunion éclaircit la situation des étudiants en filières médicales comme paramédicales au cours de la crise sanitaire provoquée par le covid-19. 

    Retrouvez l'intégralité du communiqué ici.

     
  • IPR

    Département : Cyrille Melchior à la rencontre des producteurs locaux

    "Avec l'effort de tous, Etat, Chambre d'agriculture, Maires, Departement nous avons pu faire ouvrir des marchés de producteurs, dans le respect des gestes barrières, et en garantissant la sécurité sanitaire pour que les Réunionnais puissent s'approvisionner de nos produits péi frais" indique ce dimanche 9 mars 2020 Cyrille Melchior, président du conseil départemental .

    "C'est ensemble, en travaillant dans l'intérêt de tous que nous surmonterons les difficultés de cette crise" a ajouté le président de collectivité qui est allé sur certains marchés

    Lire l'article ici

  • IPR

    26 cas à Madagascar

    Selon le bilan provisoire publié par les autorités malgaches ce samedi soir 28 mars, 26 cas avrés de covid-19 sont recensés à Madagascar. Au moins un cas atutochtone a été enregistré.

    "II s'agit du premier non importé dépisté", explique à l'Express de Madagascar  le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du Centre de commandement opérationnel Covid 19.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian des suites du coronavirus

    Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et ancien ministre de Nicolas Sarkozy Patrick Devedjian (LR) est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites du coronavirus, a annoncé à l'AFP son service de presse. Diagnostiqué positif au Covid-19, l'homme politique de 75 ans avait été placé en observation mercredi dans un hôpital du département.

    Ce jeudi,  l'ancien ministre avait annoncé sur son compte twiter qu'il était touché par l'épidémie. Il ajoutait pouvoir "témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants" et indiquait "Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades."
     

    Placé en observation mercredi dans un hôpital du département de Hauts-de-Seine, son état n'avait pas nécessité une intubation. Son cas s'est subitement aggravé dans la nuit de samedi à dimanche et il n'a pu être maintenu en vie.

    Patrick Devedjian était venu à La Réunion en juillet 2009. Il était alors ministre chargé de la mise en oeuvre du plan de relance. Il accompagnait le Premier ministre de l'époque, François Fillon.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Maurice : 102 cas confirmés et 2 morts, le couvre-feu total toujours en cours

    La barre des 100 cas avérés de covid-19 a été dépassée à Maurice ce samedi 28 mars 2020. Dans l'île voisine, le bilan est désormais de 102 contamination. Deux personnes sont décédées des suites de la maladie dès début de l'épidémie à Maurice. Six membres des personnels soignants comptent parmi les cas avérés.

    Le couvre-feu total avec fermeture de tous les commerces, y compris les magasins d'alimentation, est toujours en cours.

    Les autorités sanitaires mauriciennes ont indiqué que les grande surfaces alimentaires pourraient rouvrir le 1er avril dans des"conditions sanitaires strictes" uniquement pourn permettre à la population de s'approvisonner en produits de première nécessité.  L'annonce officielle de cette réouverture sera faite dans les prochaines heures par le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth

    Regardez l'intervention du  Dr Vasantrao Gujadhur, directeur de la santé publique à Maurice et du  Dr Zouberr Joomaye

    En savoir plus ici

  • IPR

    Attention aux escrocs, arnaqueurs et voleurs

    Ces temps troublés sont aussi l'occasion pour le sescrocs, arnaqueurs et voleurs de commettre leurs méfaits. Une internaute nous signale qu'au Port "une dame (d'une religion autre que catholique) disant s'appeler Christine, téléphone aux gens pour leur proposer qu'elle vienne chez eux pour prier par rapport au Coronavirus".

    Rien que ça !

    L'internaute a pris contact avec la police et "ils m'ont dit que personne n'est autorisé à sortir" et sue tous les lieux de cultes sont fermés, souligne notre interlocutrice.

    "Faites très attention à vos familles, surtout aux personnes âgées et malades. Prenez soin de vous tous" termine l'internaute.

    La plus grande vigilance est en effet recommandée face à ces actes malveillants.

    Ne pas hésiter à prévenir les forces de l'ordre en cas de tentative d'arnaque

  • IPR

    Afrique du Sud: la police tire des balles en caoutchouc pour faire respecter le confinement

    La police sud-africaine a tiré samedi des balles en caoutchouc pour disperser des centaines de personnes qui se pressaient devant un commerce de Johannesburg, en violation du confinement imposé pour cause d'épidémie de coronavirus.

    Les clients - 200 à 300 y compris des femmes et des enfants - faisaient la queue depuis le matin devant un supermarché d'alimentation du quartier déshérité de Yeoville, en plein centre de la plus grande ville du pays, sans respecter les consignes de distance, a constaté un photographe de l'AFP. Arrivés à bord de plusieurs véhicules, des policiers sont intervenus en ouvrant le feu avec des balles en caoutchouc pour disperser la foule, avant de reformer la file en faisant respecter les distances à coups de fouet.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    L'isolement rapproche les voisins sur le réseau Nextdoor

    Le réseau social ultra local Nextdoor, qui met en relation les habitants d'un même quartier, déborde soudain d'offres pour s'entraider entre voisins, des courses à faire pour les personnes âgées aux chiens à promener.

    Nextdoor.com a vu son nombre de membres actifs au quotidien bondir de 80% en un mois, alors que plus de la moitié des Américains sont appelés à rester chez eux, avec des mesures de confinement plus ou moins strictes selon les Etats, pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus.

    Lancée fin 2011, la société basée à San Francisco couvre désormais 260.000 quartiers dans 11 pays, dont l'Australie, le Royaume-Uni, la France, l'Italie, l'Espagne...

    En savoir plus ici

  • IPR

    Une décision du gouvernement : très forte réduction  des vols commerciaux vers La Réunion et Mayotte

    Pour ralentir au maximum la propagation du virus Covid-19 le gouvernement a décidé" de réduire encore plus fortement les vols commerciaux vers La Réunion et Mayotte.

    Aussi, après échange avec les élus et les compagnies aériennes, le gouvernement a décidé :

    - de réduire à 3 vols par semaine le nombre de vols commerciaux entre Paris et La Réunion (contre plus de 30 en temps normal) ;
    - de suspendre tous les vols commerciaux à partir ou vers Mayotte. Le gouvernement va mettre en place une continuité minimale des liaisons aériennes entre Mayotte et La Réunion de manière à ravitailler Mayotte en produits sanitaires (médicaments, produits sanguins…) et alimentaires, à permettre les rapatriements et les évacuations sanitaires urgentes, ainsi que des renforts de personnel soignant.

    Le volume de passagers vers La Réunion pourra être limité en cas de dépassement des capacités d’accueil en centre de suivi sanitaire collectif.

    Toutes les informations sont ici

  • IPR

    Transfert des malades et stockage de masques : à La Réunion, l'armée se mobilise contre le Covid-19

    Jeudi 26 mars 2020, le président Emmanuel Macron a annoncé le déploiement du porte-hélicoptères amphibies Mistral à La Réunion et à Mayotte. Celui-ci arrivera entre le 4 et le 8 avril 2020 dans le sud de l'océan indien. Ses missions, jusqu'ici peu comprises, ont été explicitées par le commandant supérieur des FAZSOI. L'armée se mobilise pour lutter contre la propagation du virus, et le porte-hélicoptères servira à acheminer du matériel médical, transférer les malades en cas de besoin et stocker les masques si nécessaire.

    L'opération "résilience" a officiellement été lancée par le chef de l'Etat. Contrairement à l'opération "sentinelle", dédiée à la lutte anti-terroriste, ce plan d'urgence vise à lutter contre la "guerre sanitaire" comme l'a dit Emmanuel Macron vécue en France comme partout dans le monde. L'opération regroupe toutes les actions des armées dans la lutte conttre le nouveau coronavirus.

    Dans cette lignée, le gouvernement a annoncé le déploiement du porte-hélicoptères amphibies Mistral. Sa trajectoire a été modifiée afin de rejoindre la zone sud de l'océan Indien et donc profiter à La Réunion et à Mayotte.

    L'enjeu des FAZSOI va être ici "de concilier les missions traditionnelles de protection et cette situation hors normes" a indiqué le général Yves Metayer.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    "Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles", prévient Edouard Philippe

    Le Premier ministre Edouard Philippe a prévenu samedi  "je veux vous dire les choses avec clarté et franchise: le combat ne fait que commencer,les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler", alors que le bilan français de l'épidémie de coronavirus faisait un nouveau bond.

    "Le combat ne fait que commencer", a souligné le chef du gouvernement lors d'un point de presse conjoint avec le ministre de la Santé Olivier Véran, lors duquel ils ont fait part des nouveaux efforts contre le Covid-19, qui a tué 319 personnes de plus à l'hôpital ces dernières 24 heures, et 2.314 depuis le début de la crise en France.

    Le chef du gouvernement et son ministre, qui avaient annoncé vouloir faire oeuvre de transparence quant à l'effort de l'Etat, ont annoncé que la France avait commandé "plus d'un milliard de masques" notamment en Chine, que le nombre de lits en réanimation allait passer à 14.000 lits, contre 5.000 au début de la crise, et que la capacité de tester la population allait être multipliée jusqu'à atteindre 80.000 tests par jour fin avril. "La France est armée et elle n'est pas seule", a assuré le Premier ministre.

    Plus d'informations par ici

     

  • IPR

    Les attestations de déplacements sont en télécharger

    ATTENTION : on se déplace uniquement pour un motif impérieux

    Les attestations sont téléchargeables en cliquant ici

    Justificatif de déplacement professionnel

     

    Attestation de déplacement dérogatoire

  • IPR

    Le bilan s'alourdit toujours

    • À La Réunion on compte 183 malades, 3 personnes sont en réanimation,  au moins 17 contaminations sont des cas autochtones

    • Dans toute la France on recense 37.575 cas confirmés, 2.314 personnes ont succombé des suites de la maladie

    Dans le monde 591.971 personnes ont été contaminées, 27.090 patient(e)s ont été tué(e)s par le virus

    • Le Premier ministre, Edouard Philippe a souligné qu'en France "les 15 premiers jours d'avril seront difficiles, plus encore que les 15 jours qui viennent de passer"

  • IPR

    Bonjour La Réunion !

    Zot toute lé byen, zot toute lé kaz ? Lé bon alors

    Nous sommes repartis pour une nouvelle journée de suivi en direct de la crise sanitaire. Restez avec nous

A propos

38 nouveaux cas recensés en une journée à La Réunion

Ce samedi 28 mars 2020, l'ARS a annoncé 38 cas de coronavirus supplémentaires, faisant monter le total à 183 cas à La Réunion. Il s'agit d'un record sur une journée. Parmi eux, 126 personnes ont contracté le virus à l'extérieur, soit 88% des cas, et au moins 17 personnes sont des cas autochtones l'ayant contracté à La Réunion. 40 patients font encore l'objet d'investigations.

Par ailleurs, 3 personnes sont toujours en réanimation et une quatrième en est sortie. À ce jour, un peu plus de 1300 personnes sont identifiées comme des cas contacts et font l'objet d'une quatorzaine obligatoires et d'un suivi personnalisé de l'ARS.

"Je veux vous dire les choses avec clarté et franchise : les 15 premiers jours d'avril seront difficiles, plus encore que les 15 jours qui viennent de passer", a affirmé Eouard Philippe lors d'une conférence de presse. Le Premier ministre affirme qu'il va falloir "fournir un effort intense qui va s'nscrire dans la durée".

"L'activation du Plan blanc a permis de renforcer nos capacités hospitalières sur tout le territoire", a pour sa part estimé le ministre de la Santé Olivier Véran. "600 établissements de santé sont en mesure de recevoir des patients atteints par le coronavirus".

Ce samedi 28 mars 2020, les représentants des personnels soignants, ont été reçus par le préfet Jacques Billant, la directrice de l'Agence régionale de santé Martine Ladoucette et le directeur général du CHU de La Réunion Lionel Calenge, pour faire part de leurs remontées de terrain dans la lutte contre le coronavirus. Plusieurs points cruciaux ont été abordés durant près de 3 heures de réunion, notamment concernant le manque de matériel. 42.000 masques seront reçus la semaine prochaine. Dès lundi, un pavillon dédié aux patients en psychiatrie ouvrira pour mieux les prendre en charge pendant le confinement.

- De nouvelles restrictions de vol -

Le gouvernement a encore renforcé les restrictions de voyage entre l'Hexagone, Mayotte et La Réunion. Seuls les vols autorisés par le préfet pour les malades et les professionnels de santé se poseront désormais à Mayotte. La compagnie Air Austral a immédiatement annoncé la suspension de ses vols vers et depuis Mayotte. Par ailleurs, uniquement deux vols par semaine entre Paris et La Réunion seront permis par la compagnie aérienne. Les passagers seront contactés devront répondre à l'un de ces trois critères pour être autorisés à embarquer : déplacement pour motif familial impérieux, déplacement pour motif de santé impérieux, déplacement professionnel insusceptible d’être différé.

Air France a également pris des mesures, ce samedi 28 mars 2020, après la décision gouvernementale. La compagnie n'assurera plus qu'un vol par semaine entre La Réunion et la Métropole. "Nous communiquerons les horaires de vol dès que le programme sera finalisé", assure-t-elle.

Retrouvez nos lives précédents ici : 

 
   

5 Commentaire(s)

Volcan974, Posté
Pour info https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/justice/covid-19-la-plainte-de-l-ugtg-devant-le-juge-des-referes-jugee-recevable-568239.php
Pitou, Posté
Face à ce nombre qui n'arrête pas d'enfler de personnes atteintes du covid 19, on ne peut que blâmer le flegme des décideurs dès le départ alors même que la France commençait à recenser ses cas. On réclamait des mesures mais on ne nous a pas écoutés. Aujourd'hui on nous dit il ne faut pas chercher de boucs émissaires mais quand les choses étaient prévisibles et qu'on a rien fait, on est en droit de pointer les responsables, ceux qui avaient encore le pouvoir d'empêcher le virus de se répandre sur notre territoire. C'est criminel !
Volcan974, Posté
Ce ne pas le fait de rester chez vous qui empêchera toute contamination, pourtant le"rester chez vous"est primordial l aeroport est une porte ouverte à toute contamination au vu du nombre de cas importe aucun contrÃ'le et le dernier fait des étudiants ou etudiantes rentrés d Afrique du Sud ou le maire du tampon qui prépare le confinement que le Préfet l ARS et DR balaient d un revers de main la protection de la ville, et une ministre qui n à rien foutre comme de la dengue ou des gilets. Quand je lis que L UTG Guadeloupe a obtenu gain de cause face au tribunal Administratif pour la protection bravo il y aura des comptes à rendre pour mettre la vie en danger des autres
Jérome, Posté
Pour éviter d'alourdir le bilan et surcharger encore les hôpitaux, RESTEZ CHEZ VOUS!!!
CHABAN, Posté
Bonjour Imaz
Merci pour ce tableau de bord journalier.
Petite erreur dans le titre, 183 et non 83.
Protégez-vous ! (Bonjour Chaban, merci de votre signalement, nous avons corrigé. Prenez bien soin de vous et de vos proches)