[LIVE - PHOTOS/VIDEO] Il a eu la jambe arrachée :

Saint-Leu : attaqué par un requin, le surfeur n'a pas survécu


Publié / Actualisé
En milieu d'après-midi ce jeudi 9 mai 2019, Kim Mahbouli, un surfeur expérimenté de 28 ans a eu la jambe arrachée par un requin à Saint-Leu au niveau du spot de surf. Il a été ramené au port saint-leusien vers 17 heures. Pris en charge par les secours, il n'a pas survécu. Il s'agit de la deuxième attaque cette année et de la 24ème depuis la recrudescence de la crise requin en 2011. Onze d'entre elles ont été mortelles. Plus de la moitié concernent des surfeurs ou des bodyboardeurs. Suivez notre LIVE.
En milieu d'après-midi ce jeudi 9 mai 2019, Kim Mahbouli, un surfeur expérimenté de 28 ans a eu la jambe arrachée par un requin à Saint-Leu au niveau du spot de surf. Il a été ramené au port saint-leusien vers 17 heures. Pris en charge par les secours, il n'a pas survécu. Il s'agit de la deuxième attaque cette année et de la 24ème depuis la recrudescence de la crise requin en 2011. Onze d'entre elles ont été mortelles. Plus de la moitié concernent des surfeurs ou des bodyboardeurs. Suivez notre LIVE.

  • IPR

    Sur Réunion 1ère, Bruno Domen, maire de Saint-Leu déclare : «Une fois de plus, une fois de trop, on déplore un décès ce soir. La ville de Saint-Leu est endeuillée.»

  • IPR

    Le député Jean-Luc Poudroux demande "des dispositifs rapides et efficaces"

    Je viens d’apprendre le décès d’un surfeur suite à une attaque de requin qui s’est produite cet après-midi à Saint-Leu. Je tiens à m’associer à la famille de la victime, à ses proches ainsi qu’à la communauté des surfeurs qui a repêché son corps et je leur présente mes sincères condoléances.

    Quand bien même Monsieur le Préfet de La Réunion a appelé à la prudence, cette triste nouvelle rappelle l’urgence relative au risque requin sur notre île. Je réitère mes demandes pour que des dispositifs rapides et efficaces soient mis en place afin que de tels événements dramatiques, trop nombreux depuis ces dernières années, ne se reproduisent plus.

  • IPR

    Verbalisation des surfeurs

    «La verbalisation des surfeurs peut être contre-productive, puisque les surfeurs, lorsqu’ils voient les gendarmes ont tendance à rester dans l’eau. On maintient une pression sur eux. Les gendarmes ont verbalisé 11 surfeurs depuis le début de l’année,» Olivier Tainturier, sous préfet de Saint-Paul

  • IPR

    Olivier Tainturier, sous préfet de Saint-Paul, s'exprime sur l'attaque de requin mortelle qui a eu lieu cet après midi à Saint-Leu :

  • IPR

    A Saint-Leu, sur le spot de la Gauche, un dispositif pour repérer les requins est actuellement en teste

    L'attaque a eu lieu au spot de "la Tortue". Au spot de "la Gauche", le Centre de Ressources et d'appui pour la réduction du risque requin (CRA) teste actuellement le sonar volumique 3D SeapiX d'iXblue pour la détection à grande distance des requins. Installé sur un trépied au fond de la mer, à 100 mètres du rivage, le sonar SeapiX 3D a pu détecter lors de la première phase tests pilotée en mai 2018 par le CRA un jeune requin-tigre de plus de 2 mètres à 160 mètres de distance.

    Lire aussi => "Sonar Seapix" : un nouveau dispositif pour repérer les requins à Saint-Leu

  • IPR

    Communiqué de la Préfecture

    "Cet après-midi vers 17h, un jeune homme pratiquant le surf est décédé des suites d’une attaque de requin à Saint-Leu, au niveau du spot de la tortue.

    A 16h26, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de La Réunion (CROSS) a été alerté d’une possible attaque de requin à Saint-Leu par le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS). Celui-ci a été avisé par un témoin qu’un surfeur aurait disparu de la surface de l’eau et que seule sa planche était visible depuis le rivage.

    Des moyens importants de secours ont alors immédiatement été engagés : la section nautique du SDIS, un équipage du service médical d’urgence et de réanimation, la section aérienne de la gendarmerie (SAG), 15 gendarmes et 3 policiers municipaux.

    Sortie de l’eau par la brigade nautique du SDIS, la victime présentait de profondes blessures. Malgré l’intervention des secours, elle n’a pu être réanimée.

    Olivier Tainturier, sous-préfet de Saint-Paul, s’est rendu sur place avec des agents du centre de ressources et d’appui pour la réduction du risque requin (CRA). Une équipe de la cellule d’urgence médico-psychologique a été dépêchée pour le soutien des personnes présentes au moment du drame."

  • IPR

    Opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque pour une durée de 72 heures

    "La procédure post-attaque telle que prévue dans le dispositif réunionnais de réduction du risque requin est activée par le préfet de La Réunion. Ce dispositif, qui prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque pour une durée de 72 heures, sera mis en œuvre par le CRA, dès que les conditions de mer le permettront," écrit la Préfecture dans un communiqué.

    "La Réunion étant exposée au risque requin, un arrêté préfectoral est en vigueur afin d’interdire les activités les plus exposées, dans la bande des 300 mètres du littoral, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les zones surveillées définies par arrêté municipal et lorsque celles-ci sont opérationnelles. Le respect de cette mesure est essentiel pour préserver la sécurité des usagers de la mer et limiter les risques d'accident," rappelle-t-elle ensuite.

    "Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, fait part de son émotion face à ce drame. Il rappelle la nécessité de respecter la réglementation en vigueur et en appelle à la responsabilité de tous"

  • IPR

    L'ambulance dans laquelle se trouverait le corps de jeune homme est toujours sur le quai

  • IPR

    Achille, 16 ans, était au port au moment où le corps du surfeur a été ramené. «On les a vu porté le corps et pratiquer un message cardiaque. De bons amis a moi le connaissaient. Je suis choqué, forcément : on n’a pas l’habitude de voir ça.»

  • IPR

    Selon des témoins, le surfeur n'était pas seul au moment de l'attaque, il était accompagné de trois amis, ce sont eux qui auraient prévenu les secours. Lorsqu'il a été retrouvé dans la mer, le jeune homme était en arrêt cardio-respiratoire, les secours ont pratiqué un massage cardiaque. Sans succès, avec la jambe arrachée au niveau du fémur, il avait perdu énormément de sang. Le décès a été prononcé à 17h08.

    Beaucoup de monde dans le port de Saint-Leu : ils sont une centaine a être venu voir ce qu'il se passe

  • IPR

    Les secours ont délimité un périmètre. Le sous-préfet de Saint-Paul, le Maire de Saint-Leu sont sur place en plus de la gendarmerie, des pompiers, d'une équipe nautique, d'une équipe psychologique et d'un médecin légiste.

    Beaucoup de badauds sont présents.

  • IPR

    Nous sommes en LIVE depuis le port de Saint-Leu :

  • IPR

    Le 22 mars en fin de journée dans le lagon de Saint Leu au niveau du Four à Chaux et du restaurant Le Château de Sable (ex La Varangue), deux requins avaient été observés. Les témoins, choqués, disent avoir aperçu des ailerons et plusieurs masses sombres dans l'eau tandis que des baigneurs et des plongeurs y étaient encore. Toujours selon ces témoins, il s'agirait de requins bouledogues, d'environ deux mètres. Après investigation, les équipes du CRA (centre de ressources et d'appui sur le risque requin) n'avaient rien trouvé.

    Lire aussi => Saint-Leu: deux requins observés dans le lagon, les plages de la commune fermées

  • IPR

    Il s'agit de cinquième attaque de squale à Saint-Leu

    • 27 avril 2017 : Adrien Dubosc, 30 ans, a été attaqué pendant une session de bodyboard. Il n'a pas survécu.
    • 22 juillet 2015 : Un homme attaqué au bras droit est amputé.
    • 22 juillet 2014 : Vincent, un surfeur de 51 ans mordu au mollet et au poignet droit est secouru à temps
    • Le 5 août 2012 : Fabien Bujon, attaqué sur le spot de surf de Saint-Leu a la main et le pied droit arraché. Il a survécu.

  • IPR

    Le surfeur, âgé de 28 ans est décédé. Il a eu la jambe gauche sectionnée au niveau du fémur. Les secours n'ont rien pu faire.

  • IPR

    Triste coïncidence

    Triste coïncidence, le préfet de La Réunion envoyait quelques minutes avant l’attaque un communiqué qui recommandait «la plus grande vigilance à tous les usagers de la mer, et plus particulièrement aux pratiquants des activités nautiques particulièrement exposées au risque requin»

    Lire aussi => Risque requin : le préfet appelle à la prudence

  • IPR

    Le jeune surfeur repêché

    Un jeune homme a été repêché vers 17 heures, sa jambe a été arrachée, il a été ramené au port de Saint-Leu. Il est pris en charge par les secours.

  • IPR

    La deuxième attaque cette année

    Il s'agit de la deuxième attaque cette année. Le 30 janvier, un pêcheur de bichique Floris Huet, âgé de 41 ans a été attaqué à Sainte-Rose au niveau de l'embouchure de la Rivière de l'Est par un requin bouledogue. La jambe gauche arrachée, il n'avait pas survécu, malgré les premiers soins prodigués par ses campagnons.

  • IPR

    Bonjour bonjour,

    Nouvelle attaque de requin ce jeudi 9 mai 2019, un surfeur a eu la jambe arrachée. Le reste de son corps est pour le moment introuvable. Ce sont des témoins qui ont donné l'alerte.

    Le drame s'est produit à Saint-Leu, au niveau du Spot de Surf, de "La Tortue".

A propos

Pour rappel :

En comptant celle de ce jour, il s'agit de la 24ème attaque de requin depuis la recrudescence des attaques en 2011. 11 ont été mortelles. Plus de la moitié concernent des surfeurs ou des bodyboardeurs.

Jeudi 9 mai 2019 : Un surfeur, âgé de 28 ans a eu la jambe arrachée par un requin à Saint-Leu au niveau du spot de surf de La Tortue. Il était accompagné de trois amis. Avec la forte houle, ces dernier n'ont réussi à le sortir de l'eau. Lorsqu'il a été retrouvé dans la mer, le jeune homme était en arrêt cardio-respiratoire, pris en charge par les secours, il n'a pas survécu.

Mercredi 30 janvier 2019 : Un pêcheur de bichique, âgé de 41 ans a été attaqué à Sainte-Rose au niveau de l'embouchure de la Rivière de l'Est. Sa jambe gauche arrachée, il n'a pas survécu, malgré les premiers soins prodigués par ses campagnons.

Dimanche 18 juin 2017 : Aux Roches Noire à Saint-Gilles, un bodyboardeur âgé de 34 ans a été déséquilibré par la charge d'un squale et s'est blessé légèrement dans le dos.

Samedi 27 avril 2017 : Adrien Dubosc, 30 ans, a été attaqué alors qu'il était en session de bodyboard. Malgré une heure de massage cardiaque effectuée par les secours, le jeune homme n'a pas survécu.

Mardi 21 février 2017 : Alexandre Naussac, 26 ans, est tué par un requin à l'embouchure de la rivière du Mât (Saint-André) alors qu'il était en pleine session de bodyboard en compagnie de plusieurs amis.

Samedi 27 août 2016 : Laurent Chardard est happé par un squale alors qu'il pratiquait le bodybord à Boucan. Il survit mais il a le bras droit et la cheville droite arrachée

Mercredi 22 juillet 2015 : un homme est attaqué à Saint-Leu. Grièvement mordu au bras droit, il sera ensuite amputé.

Lundi 1er juin 2015 : un surfeur confirmé de 47 ans, Eddy Chaussalet, est sévèrement attaqué alors qu'il s'apprêtait à entrer à l'eau, au niveau du Port. Il a été grièvement mordu au bras gauche.

Dimanche 12 avril 2015 : un adolescent de 13 ans, Élio Canestri, est mortellement attaqué alors qu'il pratiquait son sport sur le spot des Aigrettes (Saint-Gilles) en compagnie de 6 autres jeunes surfeurs du pôle espoir. Sa mort provoquera une grande vague d'émotion et de colère

Samedi 14 février 2015 : Talon Bishop, jeune baigneuse de 22 ans est happée par un requin alors qu'elle est très près du rivage à Pont Mulla (Etang-Salé). Gravement mordue à une jambe, elle décède à l'hôpital

Mardi 22 juillet 2014 : à Saint-Leu, Vincent, un surfeur de 51 ans est sévèrement mordu au mollet et au poignet droits. Il est secouru à temps.

Samedi 26 octobre 2013 : Tanguy, 23 ans, est attaqué par un squale alors qu'il se trouve non loin du bord au lieu-dit le Tournant dans le secteur de Pont Mula à l'Etang-Salé. Il a eu la jambe droite sectionnée au niveau de la cuisse. Il a survécu

Lundi 15 juillet 2013 : une jeune fille de 15 ans est tuée par un requin au niveau du cimetière marin en baie de Saint-Paul alors qu'elle se trouvait avec sa sœur à 5 mètres du bord. Pour la première fois, c'est une baigneuse qui est attaquée

Mercredi 8 mai 2013 : Stéphane Berhamel, un touriste métropolitain de 36 ans en voyage de noces est attaqué et tué alors qu'il pratique du bodyboard sur le spot des Brisants (Saint-Gilles)

23 avril 2013 : un jeune surfeur de 20 ans est chargé par un squale sur le spot de la jetée à Saint-Pierre. Il n'a pas été blessé.

Dimanche 5 août 2012 : le surfeur Fabien Bujon était attaqué par un squale sur le spot de Saint-Leu. Il a survécu, mais l'animal est parvenu à lui arracher la main et le pied droits.

Lundi 23 juillet 2012 : Alexandre Rassiga, 21 ans, est tué par un squale alors qu'il surfe sur le spot de Trois Bassins.

Lundi 5 mars 2012 : Gérard Itéma, un bodyboarder de 31 ans, est attaqué aux abords du Port de la marine de Saint-Benoît vers 14 heures 30. Sa planche est mordue à deux reprises. L'homme n'est pas été blessé

Vendredi 11 novembre 2011 : un pêcheur apnéiste avait été surpris par un requin au large de l'anse des Cascades à Sainte-Rose. Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre son embarcation, l'homme, un Saint-Joséphois de 42 ans, a été blessé au pied gauche.

Mercredi 5 octobre 2011 : un kayakiste avait été attaqué par un requin au large du Cap la Houssaye (Saint-Paul). Il n'avait pas été blessé.

Lundi 19 septembre 2011 : Mathieu Schiller, ancien champion de La Réunion de bodyboard était tué par l'attaque d'un squale alors qu'il surfait à quelques mètres du rivage de la plage de Boucan Canot.

Mercredi 6 juillet 2011 : c'est un jeune surfeur qui avait été attaqué à Saint-Gilles-les-Bains. Il s'en sortait sain et sauf avec une partie de sa planche arrachée.

• Mercredi 15 juin 2011 : un bodyboarder, Eddy Auber, avait été tué au large de Ti Boucan.

• 19 février 2011 : un touriste, arrivé le jour même à La Réunion, avait été attaqué par un squale au large de Grand Fond. Le vacancier a eu la vie sauve mais la jambe sectionnée.

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Basse Terre, Posté
    Nativel pourrait se montrer plus discret, voire silencieux, respecter le deuil des membres de la famille, des amis et des connaissances présents sur place. Triste.